Lyon : un homme de 52 ans arrêté pour avoir volé et incendié des dizaines de voitures

  • A
  • A
Les policiers ont arrêté un homme soupçonné d'avoir volé des dizaines de véhicules. 1:19
Les policiers ont arrêté un homme soupçonné d'avoir volé des dizaines de véhicules. © DGPN-SICOP
Partagez sur :
Un as du vol de voiture et de la revente de pièces détachées a été arrêté et mis en examen jeudi à Lyon. En quelques mois, le quinquagénaire a fait près de 200 victimes pour un préjudice encore en cours d’évaluation.

Il avait fait du vol de voitures sa spécialité. Un homme de 52 ans, soupçonné d’avoir dérobé et incendié des dizaines de véhicules, a été arrêté et mis en examen jeudi à Lyon. Une enquête minutieuse de la sûreté départementale de Lyon a permis de confondre le suspect, soupçonné d’avoir fait 173 victimes pour un préjudice encore en cours d’évaluation.

Des voitures volées incendiées dans des parkings souterrains

Une série d’incendies de véhicules s’est produit entre décembre 2019 et juillet 2020 dans des parkings souterrains de résidences privées dans Lyon.A plusieurs reprises, des riverains apeurés sont évacués, et le montant des dégâts s’avère considérable.

Le mode opératoire est à chaque fois le même : le feu part d’une voiture, volée quelques jours auparavant et à laquelle il manque des pièces. Ce sont toujours des voitures de marques françaises, Peugeot 208 ou Partner, Citroën Berlingot, volées quelques jours auparavant. A ce jour, les forces de l’ordre ont comptabilisé 29 voitures volées et incendiées, et recensé 173 victimes (en raison de la propagation des feux). 

Deux box aménagés avec tout le matériel pour démonter les voitures

L’enquête s’accélère grâce à un témoin qui avait tenté d’éteindre l’un des feux en février 2020. Il avait trouvé louche l’homme qui, en passant au volant d’un petit utilitaire blanc, avait essayé de le dissuader de s’attaquer aux flammes. Cette camionnette est retrouvée quelques jours plus tard et un profil génétique est relevé par la police technique et scientifique sur des objets s’y trouvant.

Il correspond à celui d’un homme bien connu des services de police. Son nom correspond à 42 mentions au traitement des antécédents judiciaires, et a déjà été mis en cause pour vols de véhicules. Un travail de localisation téléphonique permet d’établir qu’il se trouvait à la fois sur les lieux de la plupart des vols et sur ceux des incendies.

Les filatures mises en place ont permis aux policiers les policiers de localiser le suspect à Villeurbanne, où l’homme avait aménagé deux box en garage avec tout le nécessaire pour démonter les voitures. C’est dans ce véritable atelier clandestin que des clefs de démarrage, des calculateurs et des jerricanes d’essence ont été retrouvés.

Il estime avoir volé plus de 250 voitures

Prolixe en garde à vue, l’homme a reconnu qu’il lui fallait moins d’une minute pour démarrer une voiture volée. Il a raconté avoir dérobé son premier véhicule quand il était mineur. A 52 ans, il estime avoir volé plus de 250 voitures depuis sa sortie de prison, fin 2019. 

Europe 1
Par Salomé Legrand