Le fonds de solidarité pour les commerçants réactivé : nos conseils pour en bénéficier

  • A
  • A
bar 1:15
Les bars et restaurants sont fermés depuis le mois d'octobre à cause de la reprise de l'épidémie de Covid-19. © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Partagez sur :
Après un mois de fermeture, les commerces non essentiels pourront rouvrir autour du 1er décembre. En attendant, les commerçants peuvent faire leur demande pour bénéficier de la réactivation du fonds de solidarité. Europe 1 vous guide dans cette démarche. 

Emmanuel Macron prendra la parole mardi soir à 20 heures pour préciser l'assouplissement des mesures sanitaires à venir. Concernant les commerces non essentiels, ils rouvriront autour du 1er décembre, après un mois de rideaux baissés. Aucune date n'a été communiquée, pour le moment, au sujet de la réouverture des bars. Dans tous les cas, ce ne sera pas avant la mi-janvier. Pour soutenir tous ces commerçants impactés par la crise liée au coronavirus, le gouvernement avait annoncé un renforcement du fonds de solidarité jusqu'à 10.000 euros par mois. Le logiciel est désormais en place. Les commerçants qui souhaitent faire leur demande peuvent donc le faire. 

La démarche est la même que celle mise en place lors du premier confinement, pendant lequel le fonds de solidarité s'élevait à 1.500 euros. Cette fois-ci, pour ce reconfinement, la mise en ligne a pris un peu plus de temps car il a fallu ajouter les nouvelles aides. 

Une aide calculée selon la perte de chiffre d'affaires

Comment bénéficier de ce soutien financier ? N'oubliez pas que si vous faites la demande en novembre, elle prendra en compte le mois d'octobre. En effet, il existe un mois de décalage puisque l'aide dépend de la perte de chiffre d'affaires mensuel. Pour le mois de novembre, cette démarche concerne donc les restaurants en particulier car ils ont été fortement affaiblis par le couvre-feu. 

Pour tous les commerces qui ont été contraints de fermer en novembre, les demandes d'aides pourront se faire début décembre. Cela peut paraître long, mais la Direction générale des finances assure qu'une fois la demande faite, les sommes allouées sont versées sous 48 heures.

Par ailleurs, les bars et restaurants qui vont devoir rester fermés plus longtemps auront droit a de nouvelles aides spécifiques pour la suite. Il ne s'agirait plus d'un fonds de solidarité plafonné à 10.000 euros mais d'une aide basée sur le pourcentage du chiffre d'affaires perdu. Des précisions sont attendues cette semaine à ce sujet. 

Europe 1
Par Carole Ferry, édité par Tiffany Fillon