Covid : une entreprise sur six n'a pas recours au télétravail alors qu'elle le pourrait

  • A
  • A
Le télétravail doit être "systématisé" en France selon Emmanuel Macron. 1:20
Le télétravail doit être "systématisé" en France selon Emmanuel Macron. © LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
Emmanuel Macron a appelé mercredi soir à "systématiser" le télétravail dès les prochains jours dans les entreprises. Selon les derniers chiffres de la Direction générale du travail, une entreprise sur six n'avait pas recours au télétravail ces derniers temps en France, alors même qu'elle était en mesure de le faire.

Fermeture des écoles pour trois semaines précédée d'une semaine d'enseignement à distance, extension des restrictions déjà en vigueur dans 19 départements à toute la métropole, déplacements limités en particulier après le week-end de Pâques... Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé mercredi soir un nouveau tour de vis face à l'épidémie de Covid-19. Certes, le chef de l'Etat n'a pas tranché en faveur d'un confinement strict mais il a exigé un effort supplémentaire de la part des Français, en particulier sur le télétravail. Mais selon les chiffres de la Direction générale du travail, une entreprise sur six n'a pas recours au télétravail alors qu'elle le pourrait. Une marge de progression sur laquelle compte l'exécutif pour endiguer l'épidémie. 

Une vraie marge de manœuvre 

"Le télétravail, qui est sans doute la mesure la plus efficace, sera systématisé, et j'appelle tous les travailleurs et tous les employeurs à y avoir recours chaque fois qu'ils le peuvent", a insisté Emmanuel Macron. Selon une étude de l'Institut Pasteur dévoilée début mars, cette pratique limiterait les risques de contamination de 20 à 30% par rapport au présentiel, en fonction d'une application partielle ou totale.

Pourtant donc, une entreprise sur six n'avait jusqu'alors pas mis en place un télétravail. Et parmi les entreprises qui respectent déjà les règles, un peu plus de 30% ont encore une marge de manœuvre pour aller plus loin. Celles-ci aussi sont visées par le gouvernement.

La fermeture des écoles, mesure redoutée par les entreprises 

La dernière étude Harris Interactive pour le ministère du Travail indique par ailleurs que les Français en mesure de télétravailler sont à distance en moyenne trois ou quatre jours par semaine. Grâce aux nouvelles mesures annoncées mercredi soir, l'exécutif espère se rapprocher d'une moyenne de cinq jours, qui avait été atteinte lors du premier confinement. C'est pour cela qu'Emmanuel Macron a annoncé la fermeture des écoles, une mesure redoutée par toutes les directions des ressources humaines dans les entreprises.

Selon elles, avec cette mesure Emmanuel Macron met en place un confinement strict sans avoir à prononcer ces termes. Mais à l'Association nationale des DRH, on le confie : "C'est bien la seule et unique mesure pouvant permettre de dépasser le plafond de verre actuel en matière de télétravail."

Europe 1
Par Elise Denjean, édité par Jonathan Grelier