Euro : à Rome, un match d'ouverture symbolique et porteur d'espoir après le Covid-19

  • A
  • A
Le Stadio Olimpico de Rome va accueillir le match d'ouverture entre la Turquie et l'Italie. 1:36
Le Stadio Olimpico de Rome va accueillir le match d'ouverture entre la Turquie et l'Italie. © ANDREW MEDICHINI / POOL / AFP
Partagez sur :
Le Stadio Olimpico de Rome accueillera ce vendredi soir le match d'ouverture de l'Euro de football entre la Turquie et l'Italie. Dans les rues de la capitale italienne, Europe 1 a pu constater l'enthousiasme des habitants qui espèrent que le début de cette compétition va permettre de tourner la page douloureuse du Covid.
REPORTAGE

A Rome, tout est prêt pour la grande fête. C'est ici qu'aura lieu ce vendredi soir à 21 heures le match d'ouverture de l'Euro de football, Italie-Turquie. L'Italie donne donc le coup d'envoi d'un mois de compétition qui se déroulera dans onze villes de onze pays différents. Dans la capitale italienne, les écrans ont déjà fleuri sur les terrasses en prévision du match. Aux abords du stade, on a disposé les bornes qui serviront à prendre la température des spectateurs. Et les vendeurs ambulants proposent un peu partout toutes sortes d'accessoires siglés plus ou moins légalement "Euro 2020". Il faut dire qu'après un an et demi de pandémie de Covid-19, c'est un peu comme si Rome se réveillait d'une longue nuit.

"C'est un nouveau départ pour Rome"

Rencontré par Europe 1, Manuel Di Lonardo est gérant d'un hôtel qui vient tout juste d'ouvrir. Et il savoure. "C'est un nouveau départ pour Rome. Ça a été une période très, très difficile pour beaucoup de monde", explique-t-il. "Je me suis promené récemment en ville et j'ai vu des touristes pour la première fois depuis un an et demi. J'étais heureux."

Dans le centre-ville, une fan-zone avec un écran géant va d'ailleurs ouvrir ses portes d'ici quelques heures sous la supervision de Silvia Badiali. "Evidemment, la place aura un accès limité à cause des restrictions liées au Covid", raconte cette dernière. "Chacun peut réserver sa place via une application. En tout, nous aurons 2.000 personnes."

Pour l'Italie et de nombreux Romains meurtris par le Covid, donner le coup d'envoi de l'Euro revêt bien sûr quelque chose de symbolique. Le début d'un été différent, espère-t-on ici.

Europe 1
Par Simon Ruben, édité par Jonathan Grelier