Malgré le Covid, la Fondation de France a connu une hausse de 20% de ses dons en 2020

, modifié à
  • A
  • A
Axelle Davezac 4:07
Axelle Davezac, directrice générale de la Fondation de France, était l'invitée d'Europe 1, jeudi midi. © Europe 1
Partagez sur :
En 2020, la Fondation de France a connu une année record en matière de dons, en dépit de la crise du coronavirus et de la montée des incertitudes face à l'avenir. "La générosité ne s'est pas démentie au fil des mois de 2020", se félicite Axelle Davezac, la directrice générale de l'organisation philanthropique, sur Europe 1.
INTERVIEW

Contre toute attente, la solidarité entre les Français ne semble pas avoir faibli durant l'année 2020. C'est en tout cas le constat dressé jeudi midi par Axelle Davezac, la directrice générale de la Fondation de France. En dépit des deux confinements, du couvre-feu, des multiples restrictions et de la crise globale liée au coronavirus, la plus importante organisation philanthropique en France a connu une hausse de ses dons "de plus de 20%", comme elle l'affirme au micro d'Europe 1 dans La France bouge.

Mobilisation "extraordinaire"

"Au mois de mars, l'année dernière, au moment où la vie s'est arrêtée, nous avons vu une générosité absolument extraordinaire dans notre pays", assure la dirigeante de l'organisation créée en 1969. "À ce moment-là, nous avons décidé de lancer une alliance inédite entre plusieurs fondations avec l'Institut Pasteur et la Fondation Assistance publique-Hôpitaux de Paris, en se disant qu'il fallait aller aider les soignants, la recherche et les personnes vulnérables. Nous avons levé plus de 30 millions d'euros en quelques semaines et c'est vraiment quelque chose de positif", explique-t-elle à propos de cette alliance, "Tous unis contre le virus". L'organisation indique qu'il est toujours possible de faire des dons ici.

Et la générosité ne s'est pas démentie au fil des mois, avec au bout du compte ce chiffre "extraordinaire" de 20% d'augmentation des dons. "Malgré les difficultés auxquelles tous les Français sont confrontés, de perte d'emploi, d'insécurité et d'incertitude face à l'avenir, ils se sont mobilisés pour venir en aide à ceux qui en ont besoin", salue Axelle Davezac à propos de cette année 2020, qui constitue un record.

Beaucoup de nouveaux donateurs

Dans le détail, cette hausse s'explique non pas par le montant plus élevé des dons par les structures qui contribuaient déjà à cet effort, mais par l'arrivée massive de "nouveaux donateurs", souligne la responsable. "Il y a plus de 500 entreprises qui nous ont contactés au mois de mars pour participer à l'alliance et venir aider avec de très jolis modèles. Certains impliquaient leurs employés, d'autres ont fait des opérations de mécénat", d'autres encore ont créé des produits dont une partie de la vente fut reversée aux organisations. 

" La crise a révélé beaucoup de fragilités dans notre société "

Enfin, cet essor de la générosité n'a pas pénalisé les autres actions de la Fondation de France, qui traite également des initiatives liées à l'environnement, l'éducation ou la culture. "La crise a révélé beaucoup de fragilités dans notre société, des choses qui étaient très précaires. D'un coup, des gens ont basculé dans la pauvreté et dans les difficultés. Les Français ont compris qu'il fallait continuer à se mobiliser pour l'ensemble des causes", conclut Axelle Davezac.