"Ça fait énormément de bien" : les touristes de retour sur la Côte d'Azur

, modifié à
  • A
  • A
Europe 1 s'est rendu sur le marché de Sanary-sur-Mer. 1:29
Europe 1 s'est rendu sur le marché de Sanary-sur-Mer. © ERIC ESTRADE / AFP
Partagez sur :
Les Français peuvent profiter de leur premier week-end sans la limite de déplacement de 10 kilomètres pour la première fois depuis plusieurs semaines. Sur la Côte d'Azur, les touristes sont de retour. "Ça y est, on sort. Ça fait énormément de bien", confie Bernadette au micro d'Europe 1, sur le marché de Sanary-sur-Mer.
REPORTAGE

Ce week-end est le premier depuis la levée des premières restrictions lundi dernier. Les touristes ont dorénavant la possibilité de se déplacer partout en France et non plus dans un rayon de 10 kilomètres seulement autour de leur domicile. Dans un deuxième temps, il y aura, à partir du 19 mai, la réouverture des commerces non essentiels et des terrasses des restaurants et bars avec un couvre-feu retardé à 21 heures. Mais certaines régions habituées à l'afflux de touristes commencent déjà à retrouver des couleurs, comme l'a constaté Europe 1 sur les marchés varois de la Côte d'Azur.

"On a bien travaillé parce qu'il y avait des Lyonnais, des Parisiens..."

"Ça y est, on sort. Ça fait énormément de bien", confie au micro d'Europe 1 Bernadette, sur le marché de Sanary-sur-Mer. Habitante de Toulon, à une cinquantaine de kilomètres, elle fait partie de la nouvelle clientèle qui était tant attendue par les commerçants. "On les attend avec impatience ! On en a marre, on a hâte de travailler", confirme une professionnelle présente sur ce marché situé face à la mer. 

"Je vends du miel et je travaille beaucoup avec les touristes. Donc cela m'a beaucoup dérangé cette absence de déplacements à plus de 10 kilomètres. Depuis le début de semaine, heureusement, ça a recommencé", raconte de son côté Dominique. "J'étais récemment à Saint-Tropez par exemple et on a bien travaillé parce qu'il y avait des Lyonnais, des Parisiens... Il y avait des gens d'un peu partout qui étaient déjà arrivés."

Pour le textile et les produits non alimentaires, il faut encore attendre un peu

Sur le marché, on rencontre aussi ce couple de retraités d'Isère qui n'a pas hésité à venir passer quelques jours dans le Var depuis la fin des 10 kilomètres. "On a voulu profiter, ils annonçaient du beau temps", sourit le retraité. "Et on est vaccinés !", lance sa compagne.

Patrick Boetti est lui maraîcher sur le marché de Sanary-sur-Mer. "On attend avec impatience le retour des forains", tempère-t-il malgré l'atmosphère enthousiaste sur le marché. "Ça va créer de l'animation." Certes, le marché pourrait l'être encore davantage. Les étals de textile et des autres produits non alimentaires ne feront leur retour sur les marchés que le 19 mai. Mais il y a déjà, ici, un parfum d'été.

Europe 1
Par Frédéric Michel, édité par Jonathan Grelier