Le premier week-end à plus de 10 km depuis un mois : "Ça fait vraiment plaisir !"

  • A
  • A
De nombreux parisiens mettent les voiles pour le premier week-end avec déplacements autorisés au-delà de 10km. 1:20
De nombreux parisiens mettent les voiles pour le premier week-end avec déplacements autorisés au-delà de 10km. © Thomas SAMSON / AFP
Partagez sur :
Depuis lundi, la règle des voyages dans un rayon de 10 kilomètres est révolue, de même que l'attestation de déplacement. Europe 1 s'est rendue en gare de Lyon à Paris afin de savoir si certains en profiteraient pour partir lors de ce premier week-end sans restriction kilométrique.
REPORTAGE

Le parvis de la gare de Lyon, à Paris, a retrouvé son effervescence habituelle. Bruit des valises à roulettes sur les pavés, retardataires qui courent pour ne pas rater leur train, et surtout tous ceux qui vont pouvoir à nouveau voyager, voir leurs amis ou leurs proches. Comme Julie, 32 ans : "Je profite de la levée des 10 kilomètres pour aller voir ma famille à Marseille. Je ne les avais pas vu depuis juillet, quasiment. J'espère que ça va leur faire très plaisir !"

Depuis début avril et le reconfinement, les Français étaient soumis à des restrictions de déplacements avec une limite de 10 kilomètres. Ce week-end du 8 mai marque le premier week-end de levée de la règle, dont comptent bien profiter de nombreux Parisiens rencontrés par Europe 1 dans la gare.

À quelques mètres de là, on devine par exemple le sourire sous le masque d'Antoine, fraîchement trentenaire. Et pour cause : "Je suis invité par mon copain pour partir en week-end surprise, je ne sais pas où je vais ! Je dirais vers le soleil, en ce moment. On a envie de retrouver ce qu'on faisait avant, hors de Paris, pour être dans la nature et profiter un peu du beau temps."

La liberté, "un truc sympa !"

"Ça fait vraiment plaisir de pouvoir de nouveau se déplacer", confirme Sophie, qui elle aussi va profiter du beau temps et attend son train pour Montélimar, heureuse. "On y reprend goût et je pense même de manière un peu plus prononcée, à ces plaisirs simples de la vie. On se rend compte que la liberté, c'est un truc sympa quand même !" Ils étaient donc assez nombreux vendredi soir, gare de Lyon, à prendre le départ après de longues semaines de restriction, avec comme un goût de liberté retrouvée.

Europe 1
Par Romain Houg, édité par Séverine Mermilliod