Déconfinement : à l'approche de la réouverture les restaurants assaillis de réservations

  • A
  • A
A l'approche de la réouverture des terrasses, les réservations se multiplient. 1:36
A l'approche de la réouverture des terrasses, les réservations se multiplient. © AFP
Partagez sur :
La prochaine étape du déconfinement aura lieu le 19 mai avec la réouverture, notamment, des terrasses pour les restaurants et bars. Les professionnels constatent depuis l'annonce du gouvernement une hausse rapide des réservations, qui laisse présager une affluence satisfaisante le jour J.

La réouverture des terrasses des bars et restaurants est prévue pour le 19 mai, et les clients l'ont bien compris. Les réservations pour le jour tant attendu se multiplient et les restaurateurs savourent, tout en se préparant à l'afflux de clients, dans le respect des normes sanitaires liées au coronavirus. La contrainte persistante du couvre-feu force néanmoins à quelques aménagements. De plus, des craintes subsistent à deux semaines de la réouverture.

"Comme si c'était un jour historique"

Michael Fox a déjà tout prévu pour accueillir les clients sur les terrasses de ses deux restaurants parisiens, dont les carnets de réservations se remplissent à vue d'œil. "Aujourd'hui, on a eu trente réservations, ça veut dire au moins 60 personnes pour le 19. On fait comme si c'était un jour historique", explique-t-il.

Une contrainte cependant : le couvre-feu, toujours en vigueur. Il sera assoupli à 21 heures le 19 mai, ce qui laisse entrevoir la possibilité de clients pour le diner, avec quelques aménagements. "On a pas mal de réservations pour le soir, donc on essaye de mettre en place un service qui commence à 18 heures", confirme Michael Fox.

Des réservations multipliées par dix

Le phénomène est identique sur les plateformes de réservation en ligne depuis l'annonce du calendrier de confinement. Comme le constate Damien Rodière, directeur général de The Fork, anciennement La Fourchette : "On a multiplié par dix le volume de réservations entre le 28 et 29 avril". Cette tendance se confirme au fil du temps, "puisqu'elle s'accélère".

Il y a "déjà plusieurs milliers de réservations sur tout le territoire, ne serait-ce que pour la soirée du 19 mai. Tous les restaurants nous disent qu'ils sont en train de se remplir massivement et évidemment, les restaurants les plus courus sont déjà pleins", souligne Damien Rodière. Deux craintes demeurent néanmoins chez les restaurateurs. D'abord, une mauvaise météo qui nuirait forcément aux terrasses, mais aussi les no show, ces clients qui décident de ne pas venir sans annuler leur réservation.