Covid : 98.395 morts en France, la pression hospitalière se renforce

, modifié à
  • A
  • A
Selon les chiffres de Santé publique France, vendredi, plus de 5.750 patients sont en réanimation.
Selon les chiffres de Santé publique France, vendredi, plus de 5.750 patients sont en réanimation. © AFP
Partagez sur :
L'Agence européenne des médicaments a indiqué vendredi travaillé sur deux enquêtes distinctes sur les vaccins d'AstraZeneca et de Johnson & Johnson. Soupçonnés d'avoir participé à des dîners clandestins, le chef Christophe Leroy et le collectionneur Pierre-Jean Chalençon ont été placés en garde à vue. Avec plus de 5.750 patients en réanimation, vendredi, la pression hospitalière s'est renforcée.
L'ESSENTIEL

Les vaccins anti-Covid d'AstraZeneca et de Johnson & Johnson sont chacun sous le coup d'une enquête, selon le régulateur européen vendredi. Parmi les 10 millions de Français vaccinés contre le Covid-19, ceux de moins de 55 ans qui ont reçu une première dose d'AstraZeneca devront recevoir une seconde d'un autre vaccin, Pfizer ou Moderna, selon la HAS. Pendant ce temps, la polémique ayant suivi la diffusion d'un reportage de M6 sur des dîners clandestins a conduit à la garde à vue ce vendredi de Christophe Leroy et Pierre-Jean Chalençon.

En France, après une légère baisse du nombre de patients en réanimation, la pression hospitalière s'est renforcée, vendredi. Dans le monde, le président brésilien Jaïr Bolsnaro va faire l'objet d'une enquête concernant la gestion controversée de l'épidémie par son gouvernement, tandis qu'à près de 100 jours des JO de Tokyo, de nouvelles restrictions sont annoncées au Japon.

Les principales informations à retenir

  • Soupçonnés de dîners clandestins, Christophe Leroy et Pierre-Jean Chalençon ont été placés en garde à vue
  • Les moins de 55 ans ayant reçu une première dose d'AstraZeneca recevront une deuxième de Pfizer ou Moderna
  • Avec plus de 5.750 patients en réanimations, la pression hospitalière se renforce
  • Au Brésil, le gouvernement de Bolsonaro va faire l'objet d'une enquête sur la gestion de la pandémie
  • L'Agence européenne des médicaments enquête sur les vaccins d'AstraZeneca et de Johnson & Johnson

Christophe Leroy et Pierre-Jean Chalençon en garde à vue

Le cuisinier Christophe Leroy et le collectionneur Pierre-Jean Chalençon, soupçonnés d'avoir organisé à Paris des repas luxueux clandestins notamment au Palais Vivienne, ont été placés en garde vue vendredi, a-t-on appris auprès du parquet de Paris, confirmant une information de BFMTV. Les deux hommes sont interrogés par la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) en charge de l'enquête, a précisé une source proche du dossier.

La diffusion d'un reportage par M6 la semaine dernière sur des dîners clandestins fastueux à Paris a déclenché une vive polémique, un des organisateurs, identifié comme étant Pierre-Jean Chalençon, affirmant avoir croisé "des ministres" lors de dîners.

Première dose d'Astrazeneca, 2e d'un autre vaccin

Les moins de 55 ans qui ont reçu une première dose d'AstraZeneca contre le Covid-19 devraient avoir leur deuxième avec un autre vaccin, a déclaré vendredi le ministre de la Santé, Olivier Véran, sur RTL, avant une confirmation officielle de la Haute autorité de santé. "C'est totalement logique", a déclaré Olivier Véran. La Haute autorité de santé a ensuite confirmé que les deuxième doses pour ces vaccinés seraient injectées avec les vaccins Pfizer ou Moderna.

La HAS avait suspendu ce vaccin pour les moins de 55 ans le 19 mars, en raison de rares cas de thromboses repérés en Europe.

L'Agence européenne des médicaments enquête sur le vaccin d'AstraZeneca...

L'Agence européenne des médicaments a indiqué vendredi enquêter sur d'éventuels liens entre le vaccin anti-Covid AstraZeneca et des cas de problèmes de vaisseaux sanguins, après avoir admis cette semaine qu'il existait des effets secondaires rares sous forme de caillots sanguins.

... mais aussi sur celui de Johnson & Johnson

L'Agence européenne des médicaments a ajouté vendredi avoir lancé une étude sur des liens possibles entre le vaccin anti-Covid de Johnson & Johnson et des caillots sanguins après que quatre cas ont été rapportés, dont un mortel. L'Union européenne a autorisé ce vaccin mais n'a pas commencé à l'utiliser.

"Il a été fait état, après vaccination avec le vaccin Covid-19 Janssen, de quatre cas graves de caillots inhabituels associés à des faibles taux de plaquettes", a indiqué l'EMA, citant le nom de la filiale européenne du géant américain.

Bolsonaro bientôt sous enquête pour sa gestion de la pandémie

Le Sénat brésilien devrait ouvrir prochainement une enquête pour évaluer d'"éventuelles omissions" de la part du gouvernement du président Jair Bolsonaro dans sa gestion controversée de la pandémie, qui a fait jeudi un nouveau record de décès dans le pays. Un juge de la Cour suprême brésilienne a ordonné jeudi au Sénat d'installer une commission d'enquête en ce sens, suite à la demande formulée par 32 des 81 sénateurs brésiliens.

L'enquête devra porter notamment sur "les actions et omissions du gouvernement fédéral (...), en particulier face à l'aggravation de la crise sanitaire dans l'Etat d'Amazonas, après le manque d'oxygène pour les patiens hospitalisés", a précisé un magistrat, Luís Roberto Barroso.

10 millions de premières doses en France, plus de 5.750 patients en réanimation

La France a dépassé jeudi les 10 millions de premières injections, une barre symbolique mais encore très éloignée d'une protection totale face à l'épidémie. Le gouvernement prévoit de vacciner 20 millions de personnes à la mi-mai, puis 30 millions à la mi-juin. Europe 1 vous explique dans cet article comment la France compte s'y prendre en termes logistiques.

Malgré tout, après une légère baisse jeudi, le nombre de malades du Covid-19 en réanimation est reparti à la hausse vendredi, dépassant 5.750 patients, selon les chiffres quotidiens de Santé publique France. Au total, 5.757 patients Covid sont désormais en services de soins critiques (réa, soins intensifs, surveillance continue), dont 498 admissions en 24 heures.

Cet indicateur très surveillé se rapproche ainsi encore un peu du pic de la première vague (un peu plus de 7.000 patients début avril 2020). Le pic de la deuxième vague (un peu plus de 4.900 patients en réa mi-novembre) avait lui été dépassé fin mars.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a estimé vendredi que la pression sur les réanimations continueraient "encore à monter pendant au moins 15 jours".

Nouvelles restrictions anti-Covid au Japon, à 100 jours des JO de Tokyo

Les autorités japonaises s'apprêtaient vendredi à renforcer les mesures contre le coronavirus à Tokyo, moins de trois semaines après la levée de l'état d'urgence dans la capitale et à un peu plus de 100 jours des Jeux olympiques. Kyoto, Osaka ou Kyoto seront notamment soumises à ces nouvelles mesures qui prévoient la fermeture des restaurants et des bars à 20 heures, sous peine d'amendes pour les entreprises récalcitrantes.

Les JO de Tokyo-2020, retardés d'un an en raison de la pandémie, doivent s'ouvrir le 23 juillet dans la capitale japonaise où les infections avaient diminué grâce à l'état d'urgence mais où elles sont reparties à la hausse depuis la levée des restrictions le 21 mars.

Roland-Garros officiellement reporté d'une semaine

Le tournoi de Roland-Garros, qui devait se dérouler du 23 mai au 6 juin, a été reporté d'une semaine, a annoncé jeudi la Fédération française de tennis (FFT) dans un communiqué.

Le tableau principal du tournoi se déroulera du 30 mai au 13 juin après les qualifications disputées du 24 au 28 mai, ce qui pourrait permettre aux organisateurs d'accueillir un nombre plus important de spectateurs si les restrictions sanitaires liées à la pandémie de coronavirus sont allégées. L'édition 2020 de Roland-Garros avait été reportée de mai à septembre.

L'Allemagne sans l'UE pour Spoutnik V

Alors que le vaccin russe continue de susciter la controverse, l'Allemagne a annoncé jeudi vouloir discuter avec Moscou de possibles livraisons du vaccin Spoutnik V, sans attendre le feu vert de Bruxelles. Dans la soirée, Moscou a indiqué que ces discussions avaient commencé.

Plus de 2,9 millions de morts

La pandémie a fait 2.903.907 millions de morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi en milieu de journée. Les Etats-Unis sont le pays comptant le plus de morts (560.115), devant le Brésil (345.025) et le Mexique (206.146), l'Inde (167.642) et le Royaume-Uni (126.980).

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations reposant sur des bases statistiques.