Coronavirus : la situation jugée "critique" à Hong Kong

, modifié à
  • A
  • A
Hong Kong, coronavirus, covid-19
Les autorités de Hong Kong enregistrent une multiplication des nouveaux cas de coronavirus. © ISAAC LAWRENCE / AFP
Partagez sur :
Si la baisse du nombre de morts et de patients en réanimation se poursuit, en France, le coronavirus continue de circuler et plusieurs régions, où les foyers de contamination se multiplient, craignent une reprise de l'épidémie. A l'étranger, les autorités de Hong Kong enregistrent une multiplication des nouveaux cas. 

Faut-il craindre une reprise de l'épidémie de coronavirus ? Depuis plusieurs jours, les foyers de contamination se multiplient dans certaines zones comme la Bretagne, la Mayenne, et la Provence-Alpes-Côte d'Azur, poussant les autorités à réagir. Dès lundi, le port du masque dans les lieux publics clos sera donc rendu obligatoire. En Espagne, la situation sanitaire reste sous haute surveillance. En Asie, les autorités de Hong-Kong jugent la situation "critique" après une flambée des nouvelles contaminations. 

Les principales informations à retenir

  • L'épidémie a fait plus de 30.000 morts en France, où la crainte d'un rebond de l'épidémie demeure
  • La situation s'améliore en Guyane, avec une baisse du nombre de nouveaux cas
  • A Bruxelles, les négociations se poursuivent autour du plan de relance post-coronavirus

En France, plus de 30.000 morts et la peur d'une reprise de l'épidémie

Depuis le début de la crise, l'épidémie de coronavirus a fait 30.152 morts, annonçait vendredi la Direction générale de la Santé dans son dernier bilan. La baisse du nombre de malades atteints d'une forme grave, en réanimation, se poursuivait alors très légèrement, avec 477 patients. Au total, vendredi, 6.688 personnes étaient hospitalisées pour une infection Covid-19 et 119 nouvelles admissions avaient été enregistrées en 24 heures. 

Mais l'augmentation de la circulation du virus sur le territoire fait craindre une reprise de l'épidémie, qui reprend de la vigueur dans certaines régions, où les foyers de contamination se multiplient, comme en Bretagne, en Provence-Alpes-Côte d'Azur et surtout en Mayenne. En Bretagne, le taux de reproduction du virus a brutalement augmenté pour atteindre l'indice de 2,62, ce qui signifie que chaque nouveau malade du coronavirus contamine presque trois personnes. 123 nouveaux cas ont été détectés depuis mercredi.

Le masque obligatoire dans les lieux publics clos à partir de lundi

Le port du masque sera obligatoire "dès lundi" en France dans les lieux publics clos, a annoncé samedi le ministre de la Santé Olivier Véran. Le président Emmanuel Macron avait déclaré le 14 juillet que l'obligation de porter un masque entrerait en vigueur le 1er août, mais la date a été rapidement avancée face aux critiques de médecins alertant sur des "signaux faibles" de reprise de l'épidémie de Covid-19 et sur le relâchement des mesures barrières.

L'obligation concerne notamment les grandes surfaces, les épiceries, les marchés couverts, les administrations ou encore les banques. Une amende de 135 euros est prévue en cas d'infraction, a annoncé dimanche la Direction générale de la Santé. Retrouvez les différentes mesures dans notre article.

Jean Castex surveille la situation en Espagne

Le Premier ministre Jean Castex a indiqué samedi "surveiller de très près" la situation sanitaire en Espagne, alors que la frontière entre les deux pays, fermée pendant trois mois, a rouvert le 21 juin. "Nous surveillons cela de très près, ici en particulier, parce que c'est un vrai sujet dont il faut que nous discutions aussi avec les autorités espagnoles", a affirmé le chef du gouvernement, en réponse à une question sur la reprise de l'épidémie de Covid en Catalogne et une possible fermeture des frontières. Près de 4 millions d'habitants de l'agglomération de Barcelone ont été appelés vendredi à "rester chez eux" sauf pour des raisons de première nécessité, en raison de la hausse des cas de Covid-19. Lisez notre reportage à Barcelone.

De l'autre côté des Pyrénées, en France, la population s'inquiète d'une possible résurgence du virus, importé d'Espagne. Lisez notre reportage dans le département des Pyrénées-Orientales.

La situation s'améliore en Guyane

En Guyane, la situation sanitaire s'améliore, et les autorités ont fait part samedi d'une baisse du nombre de nouveaux cas. "La baisse du nombre de nouveaux cas confirmés semble engagée sur l'ensemble du territoire hormis à Saint-Laurent du Maroni où elle semble toutefois s'engager et sur le fleuve Maroni où la situation est suivie avec attention", ont indiqué la préfecture et l'Agence régionale de santé de Guyane dans un communiqué.

Le taux de positivité recule également progressivement alors que près de 5.000 tests ont été réalisés la semaine dernière dans ce territoire français d'Amérique du Sud. "Avec un décalage de quelques jours, le nombre de nouvelles admissions à l'hôpital et en réanimation a aussi entamé une baisse mais de façon plus lente. La pression sur le système hospitalier commence à lentement s'atténuer", indiquent les autorités.

Les Européens peinent à s'entendre sur le plan de relance

Les 27 dirigeants de l'UE se sont retrouvés dimanche pour une troisième journée de négociations marquée par la frustration franco-allemande face à l’intransigeance des pays dits "frugaux". On vous explique dans cet article pourquoi les négociations patinent. 

Une centaine de nouveaux cas à Hong Kong

La cheffe de l'exécutif hongkongais Carrie Lam a fait état dimanche d'une situation "critique" dans la lutte contre le coronavirus, Hong Kong ayant répertorié plus de 100 nouvelles contaminations en 24 heures. La région semi-autonome a été l'une des premières zones touchées par l'épidémie, mais elle avait enregistré de très bons résultats dans le combat contre le Covid-19. Le nombre de cas est reparti à la hausse ces deux dernières semaines, les autorités évoquant plus de 500 nouvelles contaminations. Au total, 1.886 cas dont 12 décès ont été recensés dans la ville. 

Les autorités ont ordonné la semaine dernière de nouvelles mesures de distanciation sociale. Le port du masque devrait bientôt être rendu obligatoire dans tous les espaces intérieurs publics.

Plus de 600.000 morts dans le monde

La pandémie a tué plus de 600.000 personnes dans le monde depuis sa découverte en Chine en décembre, dont plus de 200.000 en Europe et 160.000 en Amérique latine, selon un bilan réalisé par l'AFP à partir de sources officielles dimanche à 01h00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de morts au total (140.120) devant le Brésil (78.772), le Royaume-Uni (45.273), Le Mexique (38.888) et l'Italie (35.042). Le nombre de décès liés au Covid-19 a doublé en un peu plus de 2 mois. Plus de 100.000 nouveaux morts ont été enregistrés en 21 jours, depuis le 28 juin.