Covid-19 : Toulouse et Montpellier en zone d'alerte maximale dès mardi

, modifié à
  • A
  • A
La ville rose basculera en zone d'alerte maximale mardi.
La ville rose basculera en zone d'alerte maximale mardi. © GEORGES GOBET / AFP
Partagez sur :
Dans le monde, le virus progresse dangereusement, notamment en Inde et en Amérique latine, alors que Donald Trump se dit "immunisé" contre la maladie. En France, le virus circule de plus en plus rapidement, tandis qu'une enquête de l'Ordre national des infirmiers, réalisée à partir des réponses de près de 60.000 médecins, met la lumière sur le mal-être des blouses blanches.
L'ESSENTIEL

L'épidémie de coronavirus continue de progresser. Dans le monde, le nombre de malades ne cesse d'augmenter, alors que Donald Trump se dit "immunisé" contre la maladie : plus de sept millions de cas ont été recensés en Inde, cinq millions au Brésil, et plus de dix millions en Amérique latine, qui est la région la plus touchée autour du globe. En France, le nombre record de nouveaux cas recensés en 24 heures se porte désormais à 16.000. Par ailleurs, Toulouse et Montpellier doivent passer en zone d'alerte maximale dès mardi.

Les principales informations à retenir : 

  • Toulouse et Montpellier en zone d'alerte maximale dès mardi
  • Deux tiers des infirmiers déclarent que leurs conditions de travail se sont détériorées depuis le début de la crise
  • Le président Donald Trump n'est plus contagieux et repartira en campagne électorale dès lundi
  • Les pays européens ont multiplié samedi les mesures de restrictions

En France, 57% des infirmiers se considèrent en burn-out

De plus en plus de soignants n'en peuvent plus de leurs conditions de travail. Plus d’un tiers des infirmiers salariés indiquent être en effectifs réduits par rapport à la normale et 57% des infirmiers salariés estiment ne pas disposer du temps nécessaire pour prendre en charge les patients, selon une cnsultation de l'Ordre national des infirmiers à laquelle près de 60.000 médecins ont répondu. Ils sont aussi nombreux (66%) à déclarer que leurs conditions de travail se sont détériorées depuis le début de la crise.

Hollande redoute "une grave crise sociale" pour les jeunes

François Hollande s'est inquiété d'une "grave crise sociale qui touche toute la jeunesse", dimanche lors du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI.  "Cette génération paie un lourd tribut (...) en terme de perte de liberté, en terme de perte d'emplois", et "on a une dette à l'égard de ces jeunes", a expliqué l'ancien président (2012-2017), selon qui le plan de relance aurait dû prévoir "une assistance particulière pour les jeunes." Le président Emmanuel Macron avait estimé le 29 septembre, lors d'un déplacement à Vilnius, que "jamais tant de sacrifices" n'avaient été demandés à la jeunesse en Europe que dans cette période de crise sanitaire, ce qui crée pour les dirigeants "une responsabilité immense" pour son avenir sur les sujets environnementaux, diplomatiques et financiers.

Toulouse et Montpellier vont passer en alerte maximale

Quelque 16.000 personnes ont été testées positives en 24 heures, et le nombre de malades en réanimation a légèrement augmenté, selon des chiffres publiés par Santé Publique France. Pendant la même période de 24 heures,46 personnes sont mortes du Covid, portant le total de décès en France depuis le début de l'épidémie à au moins 32.730. Quatre villes de l'est et du nord de la France (Lyon, Grenoble, Saint-Etienne et Lille) ont été classées samedi par les autorités "zone d'alerte maximale", synonyme de nouvelles restrictions, comme c'est déjà le cas à Paris et à Aix-Marseille, dans le sud, et en Guadeloupe. Toulouse et Montpellier vont également passer en alerte maximale mardi, indiquent les préfectures concernées, suite à la dégradation des indicateurs de suivi dans ces villes.

430 passagers bloqués au large de Sète

L'accès au port de Sète a été refusé à un bateau en provenance du Maroc par la préfecture de l'Hérault, samedi soir, en raison d'une suspicion de cas de coronavirus dans l'équipage. Cinq personnes ont été testées positives mais sont asymptomatiques et 430 personnes sont bloquées à bord. Selon nos informations, les malades ont été placées à l'isolement.

Nouvelles restrictions en Allemagne

Devant l'augmentation du nombre des contaminations, plusieurs grandes villes d'Allemagne, dont Berlin, ont imposé un couvre-feu pour le secteur de la gastronomie, ainsi qu'une restriction des contacts sociaux. Dans la capitale, la plupart des magasins ainsi que tous les bars et restaurants fermeront entre 23h00 et 06h00, au moins jusqu'au 31 octobre. Cologne a pris samedi une mesure similaire à Francfort, avec la fermeture des bars et restaurants et l'interdiction de la vente d'alcool à partir de 22h00.

Donald Trump, plus contagieux, est-il "immunisé" ?

Donald Trump n'est plus contagieux, a déclaré samedi le médecin de la Maison Blanche Sean Conley, neuf jours après que le président américain a été testé positif au Covid-19. "Le test Covid PCR de ce matin montre, au regard des standards actuellement reconnus, qu'il n'est plus considéré comme risquant de transmettre (le virus) à d'autres personnes", a indiqué le médecin dans un communiqué. Dans l'après-midi, le président américain a affirmé qu'il était "immunisé" contre la maladie.

Plus de 150.000 morts au Brésil

De l'autre côté de l'Atlantique, le Brésil a dépassé samedi le seuil des 150.000 morts du coronavirus, près de huit mois après l'apparition du premier cas dans ce pays, alors que le nombre de décès quotidiens continue de baisser lentement. Avec 559 nouveaux décès enregistrés sur les dernières 24 heures, ce pays de 212 millions d'habitants déplorait officiellement samedi soir 150.198 morts liées au Covid-19, selon le dernier bilan rendu public par le ministère de la Santé.

Près de 37 millions de cas dans le monde, sept millions en Inde

La pandémie a fait au moins un million de morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi dimanche par l'AFP. Au moins 25 millions de personnes sont considérées comme guéries tandis que plus de 37,2 millions de cas de nouveau coronavirus ont été diagnostiqués, dont sept millions en Inde. Plus de dix millions de cas ont été officiellement recensés en Amérique latine, la région du monde la plus touchée tant en nombre de cas qu'en nombre de morts. Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 214.379 décès, suivis du Brésil (150.198), de l'Inde (108.334), du Mexique (83.642) et du Royaume-Uni (42.760).