Ligue 1 : accord entre la LFP et Canal+ sur le versement des droits TV pour les matches déjà diffusés

, modifié à
  • A
  • A
Droits TV Canal Ligue Coronavirus
Le montant du chèque signé par Canal+ est de 43 millions d'euros. © JEFF PACHOUD / AFP
Partagez sur :
La chaîne Canal+ va verser 43 millions d'euros à la Ligue de football professionnel (LFP) pour les matches de Ligue 1 et Ligue 2 déjà diffusés sur ses antennes.

La Ligue de football professionnel (LFP) et Canal+ ont annoncé vendredi avoir trouvé un accord sur le versement des droits TV pour les matches déjà diffusés de Ligue 1 et de Ligue 2, estimés à 43 millions d'euros.

Quatre présidents désignés pour négocier

En raison de l'arrêt de la compétition causé par la pandémie de Covid-19, la chaîne cryptée avait prévenu fin mars la LFP de son intention de ne pas honorer son prochain versement de droits TV, d'un montant d'environ 110 millions d'euros.

Le Bureau de la LFP a ensuite désigné quatre présidents de club, dont Nasser Al-Khelaïfi (Paris Saint-Germain), pour négocier avec le diffuseur historique du Championnat et obtenir le paiement pour les matches déjà livrés qui était inclus dans le versement.

Inflexion de Canal+ ?

"Merci aux quatre présidents pour la qualité du dialogue. Nos discussions se poursuivent sur la reprise, avec pour ambition de préserver le spectacle et la santé de tous", a réagi sur Twitter Maxime Saada, le patron du groupe Canal+.

Le 6 avril, sur Europe 1, le patron de Canal+ Maxime Saada refusait d'entendre parler du paiement d'une partie ou de la totalité de la facture de 110 millions d'euros. Alors que les matches sont arrêtés depuis la 28e journée, disputée début mars, la Ligue de football professionnel exigeait de la chaîne cryptée 6,5% de la facture annuelle de 558 millions d'euros, soit 35 millions d'euros hors taxe. "Juridiquement, le calcul est faux et pas pertinent", répondait à l'époque Maxime Saada. "Ce calcul n'est pas dans le contrat." BeIN avait de son côté refusé d'honorer un versement de 42 millions d'euros début avril.

Cette annonce intervient alors que la Ligue espère reprendre l'entraînement lors de la semaine du 11 mai, suite à la levée progressive du confinement, avant un éventuel redémarrage de la compétition mi-juin.