Test PCR négatif pour entrer en France : un coup dur pour les Français vivant à l'étranger

  • A
  • A
Un test PCR négatif va être exigé à partir de dimanche pour les personnes en provenance de pays européens et arrivant en France. 1:10
Un test PCR négatif va être exigé à partir de dimanche pour les personnes en provenance de pays européens et arrivant en France. © DENIS CHARLET / AFP
Partagez sur :
A partir de dimanche, les voyageurs en provenance des pays de l'Union européenne devront aussi présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures avant d'entrer en France. Pour les Français vivant à l'étranger, c'est un véritable coup dur car les tests ne sont pas forcément gratuits dans leur pays.

Il faut "montrer patte blanche". Alors que la menace troisième confinement plane sur la France, il est nécessaire dès dimanche à minuit de présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures pour tous les voyageurs en provenance d'un pays de l'Union européenne qui souhaitent pénétrer sur le territoire. Un véritable coup dur pour les Français qui vivent à l'étranger : si les tests sont gratuits en France, ce n'est pas forcément le cas chez tous nos voisins. C'est notamment le cas en Espagne, où il faut compter au minimum 100 euros pour se faire tester.

"Ça m'a coûté 100 euros"

Car le système de santé espagnol réserve la gratuité des tests PCR uniquement aux personnes qui présentent des symptômes. "Hier matin je suis allé dans une clinique privée pour faire un test, ça m'a coûté 100 euros", confirme au micro d'Europe 1 Fred, cadre qui a choisi de vivre à Barcelone alors que son entreprise est basée à Paris. Une somme qu'il devra débourser "chaque semaine" avant de s'envoler pour Roissy, puisqu'il n'a pas de symptômes. "Je suis obligé de passer par un laboratoire privé qui me fait payer le test."

Ces tests PCR négatifs seront exigés par les compagnies aériennes avant de monter à bord (les enfants de moins de 11 ans en sont dispensés), pour cette autre française venue rendre visite quelques jours à son père, cette mesure est nécessaire, mais incohérente. "Je comprends, mais je pense qu'il y a quand même une contradiction avec le fait que ceux qui prennent le train ou la voiture n'auront pas à le faire. Donc, je ne sais pas si c'est vraiment utile." En effet, pas de tests exigés pour ceux qui arrivent en France par la route ou en train. Mais attention si vous prenez l'avion, en plus du test PCR, il faut s'engager à s'isoler une semaine et à passer un nouveau test.

Europe 1
Par Henri de Laguérie, édité par Ugo Pascolo