Coronavirus : quand Vladimir Poutine donne un coup de pouce à Donald Trump

, modifié à
  • A
  • A
Vladimir Poutine s'était entretenu avec Donald Trump en début de semaine. 2:00
Vladimir Poutine s'était entretenu avec Donald Trump en début de semaine. © ALEXANDER NEMENOV / AFP
Partagez sur :
La Russie a fait décoller mercredi un avion chargé de masques et d'équipements médicaux à destination des Etats-Unis pour lutter contre l'épidémie de coronavirus, ajoutant un nouvel épisode à sa "diplomatie des masques". Aux Etats-Unis, plus de 4.000 personnes sont déjà mortes des suites d'une infection au virus.

Le coronavirus n'épargne pas les Etats-Unis où plus de 4.000 personnes ont déjà perdu la vie. Fait géopolitique remarquable et symbolique, c'est la Russie qui s'est rendue au chevet de ce pays en fournissant une aide humanitaire par avion. L’Antonov-124 des forces aériennes russes a décollé mercredi pour les Etats-Unis, avec à son bord des masques et des équipements de protection.

Un envoi "très gentil" pour Donald Trump

C'est Vladimir Poutine en personne qui a proposé cette aide au président américain Donald Trump. Les deux hommes se sont parlés au téléphone lundi et Donald Trump a accepté la proposition russe. "La Russie nous a envoyé un très, très grand avion rempli d'équipements médicaux ce qui est très gentil", a-t-il ensuite déclaré.

Moscou ne s’est pas privé de communiquer autour de cette opération. Dans les médias russes, des images montrent l’avion en train d’être chargé, puis de décoller. Le porte-parole du Kremlin a également souligné que les Etats-Unis acceptaient avec reconnaissance cette assistance humanitaire.

 

 

Mais cette générosité pourrait bien ne pas être gratuite. Moscou espère en effet que les Etats-Unis leur rendront la pareille si la Russie venait à manquer de matériel. Donald Trump a évoqué la possibilité de donner des respirateurs à d’autre pays si les Etats-Unis en avaient en trop.

Une volonté de communication côté russe

Cette "diplomatie des masques" permet également à Vladimir Poutine d’améliorer son image. La semaine dernière, la Russie a envoyé une centaine de virologues en Italie, ainsi que du matériel. Les camions arboraient des autocollants avec ces mots imprimés : "De Russie, avec amour".

Europe 1
Par Gwendoline Debono, édité par Jonathan Grelier