Décès de Michel Aumont, retour d'Alain Souchon, succès du "Roi lion" et Journées du patrimoine

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal de la culture est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Alors que la France pleure le décès de l'immense comédien Michel Aumont, Alain Souchon s'apprête à sortir un nouvel album, le film animé "Le Roi lion" continue à battre des records et le tapis du chœur de Notre-Dame sera exposé pour les Journées du patrimoine.

La disparition d’un grand homme de théâtre.

L’immense comédien Michel Aumont est mort à l’âge de 82 ans. Sociétaire honoraire de la Comédie Française pendant 40 ans, où il a joué d’ailleurs plus de 200 fois "l’Avare" de Molière où tenait le rôle d’Harpagon. Il a également porté le costume de Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand ou encore Périclés de Shakespeare. Récompensé quatre fois aux Molières, il était entré à 18 ans au Conservatoire d’Art Dramatique. En 2010, il joue la pièce de Niels Arestrup "Les heures Blanches" puis en 2015 il s’attaque à Shakespeare avec le "Roi Lear". Passionné des planches, c’était aussi un homme de cinéma où il a été dirigé par Bertrand Tavernier, Claude Lelouch, Yves Robert, Claude Chabrol, Jean-Jacques Annaud, Francis Veber ou encore Claude Zidi. Il a été nommé deux fois aux César. On dira de lui que c’était l’un plus grand des seconds rôles. Flatté mais toujours modeste, Michel Aumont avait répondu aux questions de Frédéric Taddei en 2007 sur Europe 1. 

On passe à la musique, c’est le retour d’un grand artiste. 

Ça y est il revient, 11 ans depuis son dernier album original et cinq ans depuis son album avec Laurent Voulzy. Alain Souchon dévoile aujourd’hui deux nouveaux single en vue de l’album qui arrivera au mois d’octobre. Ses deux morceaux sont disponibles depuis à peine deux heures. Ils se nomment "Âme fifties" et "Presque". Après avoir sorti 14 albums en solo et enchaîné les titres indémodables comme "Allo Maman Bobo" ou "La Ballade de Jim", Alain Souchon a pris son temps pour son album mais aussi pour la tournée. Rappelons qu’il n’est pas monté seul sur scène depuis six ans. Il sera au Dôme de Paris du 14 au 17 novembre et passera par Lille, Rennes, Saint Etienne, Toulouse, Lyon ou encore Bordeaux. 

On part du côté des salles obscurs avec un record. 

Le remake du "Roi lion" version live a franchi la barre des neuf millions de spectateurs en France, six semaines seulement après sa sortie. Il peut carrément espérer battre le record du film original, qui avait été le plus gros succès de l'année 1994, avec 10,1 millions de spectateurs. Cette nouvelle version du "Roi lion" arrive devant un autre film produit par l'entreprise américaine, "Avengers : Endgame" et ses 6,8 millions d'entrées. Et ce cri d'amour et de nostalgie du public s'est répercuté en écho aux quatre coins du globe avec 1,513 milliard de dollars de recettes récoltés en un mois et demi, "Le Roi Lion" a battu "La Reine des neiges" pour devenir le plus gros succès de l'histoire pour un film d'animation. Il est pour le moment le 43e plus gros succès de l'histoire derrière "L'ours" de Jean-Jacques Annaud. 

On termine par les Journées du patrimoine. 

Exceptionnel et monumental, le tapis du chœur de Notre-Dame va être exposé. Confié au Mobilier National depuis l'incendie de la cathédrale, en avril dernier, ce chef-d'œuvre datant de 1833 sera exposé durant les 36e Journées européennes du patrimoine, les 21 et 22 septembre. Il est classé monument historique. Cette pièce se trouvait dans un coffre au sous-sol quand la charpente a été ravagée par les flammes. Elle a été très peu endommagée mais des analyses ont montré qu’il y avait des traces d’humidité. Extrêmement fragile et déployé pour de rares occasions comme la cérémonie en l'honneur de Napoléon III (1852), la visite du tsar Nicolas II (1896), la première messe télévisée en 1948 ou lors d'une exposition dans la cathédrale en 2017.