Du rock aux enchères, un débrief de réunion, une BD apocalyptique, une promesse tenue et le zoo de Tiger King

  • A
  • A
6:00
Le journal de la culture est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Damien Cabrespines vous livre chaque matin dans son journal de la culture les infos essentielles à retenir.

Une vente qui va ravir tous les amateurs de rock.

Et surtout les amateurs des Whites Stripes. Le duo formé par Jack et Meg White a fait du tri pendant le confinement. Ils ont décidé de vendre aux enchères leurs instruments de musique, des costumes de scènes et même leur mythique batterie rouge et blanche. La vente aux enchères se déroulera en ligne, elle débutera le 26 août et va durer quatre jours. Une partie des recettes sera reversée à des œuvres de bienfaisances.

La Ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, avait rendez-vous ce mercredi avec les représentants du spectacle vivant. Ils sont apparus plutôt optimistes en sortant du rendez-vous.

Les professionnels qui demandaient un plan de sauvetage et le retour à une jauge complète dans les salles semblent être rassurés après cette réunion. Les syndicats du théâtre privé, des cabarets, des salles de concert et des festivals ont eu l’impression d’être entendu par la ministre. Si rien n’a encore été annoncé officiellement par le Ministère de la Culture, Roselyne Bachelot semble vouloir mettre fin à la distanciation sociale, du moins pour les spectacles assis et avec masque obligatoire bien évidemment. Les concerts debout restent encore problématique et les représentants ont demandés à la ministre une aide de 300 millions d’euros pour ce secteur fortement impacté par la crise sanitaire. Dans tous les cas, le problème ne peut être régler par le seul ministère de la Culture. Roselyne Bachelot va exposer ses propositions lors du prochain Conseil de défense réuni autour d’Emmanuel Macron. Car oui, c’est l’Élysée qui tranchera et cela pourrait être fait dès la semaine prochaine. 

Chez tous les bons libraires ce jeudi, une bande dessinée apocalyptique qui va nous faire réfléchir sur notre futur et le pouvoir de la science.

Cette BD s’appelle "Cursus fin du monde", elle est signé par un auteur très talentueux qui s’appelle Robin Cousin. Le pitch ? Des étudiants décident d’organiser une soirée costumée dans leur université. Le thème choisi est assez surprenant, c’est "l’apocalypse". Certains vont venir déguisés en bombe atomique, d’autres en lobbyiste de Monsanto mais surtout ce thème va finir par provoquer de grandes discussions et de grands débats autour du futur de notre civilisation. Et une question est au cœur du livre : les scientifiques pourront-ils sauver le monde ? Culture médias a appelé Robin Cousin pour avoir son avis. "La science, elle a un intérêt c’est qu’elle nous oblige à regarder les choses en biais, à se méfier de nos à-priori et en particulier les sciences humaines parce qu’elles nous obligent à changer notre regard sur nous-même et notre société. Pour moi, c’est ce dont on a besoin maintenant". Cette BD est vraiment réjouissante malgré son sujet qui peut paraître un peu grave et anxiogène. Ici tous les arguments sont expliqués, nuancés, argumentés, décortiqués. Robin Cousin s’est entouré de chercheurs pour être au plus près de la vérité scientifique. Et pas d’avoir besoin d’avoir fait Math Sup/Math Spé pour comprendre les grandes idées politiques qui traversent cette soirée costumée. "Cursus fin du Monde" c’est aussi une réflexion sur la place que l’on accorde à la recherche et au statut de l’université dans nos sociétés. Cette BD coûte 12 euros, c’est vraiment très accessible et sort ce jeudi.

Un nouvel album du phénomène nigérian Burna Boy est enfin disponible.

Damien Cabrespines en parlait mercredi dernier et ce duo qui l’intriguait particulièrement dans ce projet, c’est celui que le rappeur allait faire avec la légende Youssou N’Dour sur un titre qui allait s’intituler "Level Up (Twice As Tall)". Ça y est, l’album est sorti et cette chanson est vraiment très réussie, leurs deux voix se mélangent à merveille.

La série "Tiger King" de Netflix est devenue un phénomène mondial mais le zoo de Joe Exotic n’aura pas survécu au succès. 

"Tiger King" ou "Au royaume des fauves" en VF, c’était vraiment le phénomène du confinement sur Netflix. Des millions de personnes à travers le monde ont regardé cette série documentaire consacré à Joe Exotic, un propriétaire farfelu, adepte de la coupe mulet, des flingues et des félins en tous genres. Il était propriétaire d’un zoo, Joe Exotic, aux États-Unis. Et surtout il s’est retrouvé au cœur d’un faits-divers ultra-sordide. L’histoire était vraiment incroyable. Aujourd’hui, sans trop spolier, le zoo de Joe Exotic est entre les mains d’un certain Jeff Lowe qui vient d’annoncer que le zoo n’avait pas survécu aux différentes pressions exercées par les associations de défense des animaux suite à la médiatisation de cette histoire. Il a donc décidé de transformer son zoo en studio de tournage. Il veut accueillir des émissions ou des projets qui seraient en lien avec l’histoire de Tiger King. Business is Business aux États-Unis. Joe Exotic lui doit encore purger sa peine, il a été condamné à 22 ans de prison. 

Sujfan Stevens continue de teaser son futur album qui sortira à la rentrée. 

Avec ce nouvel extrait, on entre dans un univers beaucoup plus pop et synthétique. Ça s’appelle "Video Game".