Une grand messe pop, un soutien du Boss, un secteur sinistré, la boite de nuit la plus sélect au monde et la surprise Harry Potter

  • A
  • A
6:23
Le journal de la culture est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Damien Cabrespines vous livre chaque matin dans son journal de la culture les infos essentielles à retenir.

La cérémonie des MTV Video Music Awards aura bien lieu dans quelques jours malgré la crise sanitaire. 

Ce sera le 30 août prochain à New York. Toutes les pop stars les plus en vue du moment vont tenter de décrocher la fameuse statuette en forme de cosmonaute qui récompense chaque année le meilleur de la Pop Music. Parmi les favoris, Lady Gaga et Ariana Grande arrivent en tête avec 10 nominations parmi lesquelles "Clip de l’année" et "Chanson de l’année" pour leur tube "Rain on Me". Billie Eillish, The Weeknd, le groupe de K-Pop BTS ou encore la révélation Doja Cat pourraient également repartir avec un trophée. Et à noter cette année, la création de deux nouvelles catégories : "Le meilleur clip tourné à la maison" et "La meilleure performance en quarantaine". (Les MTV Awards s’adaptent à la situation.) Là encore, Lady Gaga mais aussi Justin Bieber, John Legend ou Drake sont dans les startings blocks. Ce lundi, les organisateurs ont annoncé la venue de Miley Cyrus. Miley Cyrus, on se souvient de son twerk particulièrement sexy sur le plateau des MTV Awards en 2013. Ça avait fait scandale. Cette année, la chanteuse viendra présenter son nouveau titre "Midnighty Sky" qui est officiellement sorti.

Ce lundi soir débutait la convention démocrate de Joe Biden et Kamala Haaris. Il y a quelques heures, le futur candidat à la Maison Blanche a tweeté une chanson sur son compte officiel.

Une chanson de Bruce Springsteen intitulé "The rising". Le futur candidat Biden a accompagné le clip de cette chanson avec ces quelques mots : "Nous sommes les Etats-Unis. Il n’y a rien que nous ne puissions faire si nous le faisons ensemble". Et le Boss semble approuver : il a retweeté le message avec cette légende : "En avant pour le soulèvement". Joe Biden a un nouveau soutien.

Aux États-Unis toujours, un premier rapport dramatique vient d’être publié sur les conséquences de la crise sanitaire dans le secteur culturel.

Ce rapport estime que le monde de la culture aux États-Unis a perdu 2,7 millions d’emplois depuis le début de la crise sanitaire. Les musées et le spectacle-vivant sont particulièrement touchés. Ils représentent à eux seuls quasiment la moitié des emplois supprimés. Et puis ce rapport, il s’est intéressé aux disparités géographiques au sein même du territoire américain. Résultat : la Californie, l’état de New York et le Texas payent le plus lourd tribut. Les villes de Los Angeles et New York ont perdus à elles seules 15 milliards de dollars en revenus et 400 000 habitants de ces villes se sont retrouvés au chômage depuis l’apparition du Covid-19. Le cinéma, la mode, les beaux-arts et le spectacle vivant affichent des pertes records avec 150 milliards de dollars en moins depuis le début de la crise. Et ce n’est que le début… Les auteurs de ce rapport estiment que cette situation est partie pour durer et ils lancent donc un appel aux autorités. Ils souhaitent la mise en place d’un plan de relance, une sorte de "New Deal", pour sauver ce secteur sinistré. À voir si Donald Trump va entendre le message, on ne peut pas dire que les artistes soient généralement ses meilleurs amis. 

À Berlin, un des clubs les plus secrets au monde va ouvrir ses portes au public.

Ce club, c’est le Berghain. Une ancienne centrale électrique désaffectée de 3.500 mètres carrés qui s’est transformé en temple de la techno. Ce temple de la musique électro, c’est vraiment très compliqué d’y pénétrer. Les clubbers viennent du monde entier pour y passer quelques heures mais Sven, le videur impitoyable qui sévit à l’entrée, peut briser tous vos rêves en une phrase. C’est un endroit très secret Berghain ! D’ailleurs, les téléphones sont interdits à l’intérieur de l’établissement et aucune image ne peut sortir de la discothèque. Mais voilà, avec la crise du Covid, Berghain est fermé. Et en fait c’est peut-être le bon moment pour aller y faire un tour ! Pourquoi ? Parce qu’une immense exposition d’art contemporain va être organisé dans ces lieux. Elle va réunir les œuvres de 80 artistes vivants dans la capitale allemande. Il y aura de la photo, de la sculpture, de la vidéo, de la peinture, des performances. Et des artistes de renom comme par exemple Olafur Elliasson, un artiste contemporain qu’on a plutôt l’habitude de voir à la Tate Modern de Londres, au musée Gugghenheim de Bilbao ou à la Fondation Louis Vuitton à Paris. Cette exposition ouvrira ses portes le 9 septembre prochain. Des visites guidées pourront même être organisées sur demande. Deux salles, deux ambiances ! Ça peut vraiment être une expérience inoubliable si vous êtes dans le coin.

Un film, sorti il y a 19 ans, est en tête du box-office mondial.

Il s’agit de "Harry Potter à l’école des sorciers" sorti en 2001. Ce succès surprise s’explique une fois de plus par la crise sanitaire que nous connaissons actuellement. Le premier volet de la franchise magique est ressorti ce week-end en Chine (en version 4K et 3D) et le film est arrivé en tête des entrées. Pourquoi cette ressortie ? Nous avons déjà longuement parlé cet été dans Culture Medias, les sorties de blockbusters estivaux sont retardés alors on ne prend pas de risque et on ressort les classiques. Il y a quelques semaines, c’était Star Wars et Jurrassic Park qui trônaient en tête du box-office américain. Et ce week-end, Harry et ses amis ont rapporté 13 nouveaux millions de dollars au studio Warner. Ce qui fait que les recettes totales du film frôlent désormais le milliard de dollars. En attendant des jours meilleurs, les studios font du neuf avec du vieux.

On termine ce journal de la culture en musique avec un des plus grands groupes de rock des années 80.

Ce groupe, c’est Dire Straits, c’est à dire à peu près 140 millions d’albums vendus à travers le monde, des hits à la pelle et des concerts dans des stades du monde entier remplis à craquer. En 13 ans d’existence, de 1978 à 1991, le groupe a enregistré six albums studios qui feront l’objet d’un coffret collector qui sortira en version CD et vinyle le 9 octobre prochain.