Décès de la cantatrice Jessye Norman, Charles Aznavour au cinéma, Kanye West arrête le rap et l'hommage à Jacques Chirac se poursuit au musée du Quai Branly

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal de la culture est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Alors que l'on a appris la disparition de la cantatrice Jessye Norman, Charles Aznavour revient au cinéma un an après sa mort à travers des images d'archives qu'il a lui-même tournées.

Disparition de l’immense cantatrice américaine Jessye Norman.

La chanteuse Jessye Norman à la renommée internationale s’est éteinte ce lundi à l'âge de 74 ans des suites d’une septicémie. Elle avait notamment marqué les esprits des Français en reprenant "la Marseillaise", entièrement drapée en tricolore pour l’occasion lors du bicentenaire de la Révolution le 14 juillet 1989 Place de la Concorde. Elle est seulement âgée de 23 ans quand elle est engagée à l’Opéra allemand de Berlin. Cinq ans après, elle débute en France dans l'Aïda de Verdi. On retiendra aussi son engagement auprès des plus démunis et notamment des artistes issus de milieux défavorisés.

Il y a tout juste un an, nous apprenions la disparition de Charles Aznavour. 

Un an plus tard, c’est au cinéma que Charles Aznavour est mis à l’honneur avec le film de Marc di Domenico intitulée "Le regard des Charles", ce mercredi au cinéma. Des scènes de la vie du chanteur ont été filmée par Charles Aznavour lui-même puisqu’il avait une petite caméra qu’il emportait partout. Le tout est entrecoupé d’images archives et de sons racontés à la première personne avec la voix de Romain Duris. Charles Aznavour avait confié au réalisateur qu’il avait effectivement filmé beaucoup de choses et qu’il était possible de faire quelque chose. Il a bien fait ! Les spectateurs en apprendront donc beaucoup plus sur toute la vie du chanteur. Comme le précise son fils Misha "Sans doute là-haut, il sera content de voir qu'il arrive encore à apporter du bonheur aux gens".

Le rappeur Kanye West crée la surprise. 

Kanye West ou Ye, son nouveau nom qu’il s’est attribué l’an dernier. On attendait son album prévu pour le 27 septembre, "Jesus is king" ça n’a pas été le cas. En revanche, il y aura un documentaire qui sortira le 25 octobre prochain uniquement dans les salles Imax. De quoi consoler les fans. Le sujet : les rendez-vous religieux du rappeur et ses fameux Sunday Service, messe religieuse en musique, dans des différents endroits et notamment au cratère Roden en Arizona. Nous pourrons voir, entre autre, ses chansons cultes reprises avec une troupe de gospel, il avait posté un extrait en février dernier sur son compte Instagram. Mais l’annonce surtout importante c’est que Kanye West ne veut plus faire de rap (c’était le rappeur le mieux payé au monde) mais seulement du gospel et de la soul à partir de maintenant. Kanye West qui développe aussi une véritable passion pour le christ depuis 2002, il ne cesse d’ailleurs de dédier musiques et visuels à la religion catholique. 

Très forte influence au Musée du Quai Branly suite à la disparition de Jacques Chirac

Gratuit jusqu'au 11 octobre en hommage à l'ancien président de la République, à l'origine de sa création. Le musée a accueilli dimanche 20.000 visiteurs. Habituellement, c’est entre 3.000 et 5.000 personnes par jour. Depuis l'annonce du décès jeudi de l'ancien président, 37.690 visiteurs au total se sont rendus au musée, d'après un décompte effectué par l’établissement. Beaucoup d'émotions, certains signent le livre d’or ou se recueillent en larmes devant le portrait de Jacques Chirac. 

On termine par le mobile film festival. 

"Un mobile, une minute, un film", voici le principe. C’est la 15e édition et vous pouvez envoyer vos films jusqu’au 16 octobre. Le thème de cet année est l’environnement, "Act Now on climate change". Les réalisateurs "sont ainsi invités à soumettre des films présentant des futurs souhaitables qui se construisent dès à présent au travers de nombreuses initiatives portées dans le monde entier par des citoyens et des ONG engagés". Cette année, le festival a annoncé son partenariat également avec "YouTube Creators for change".