Euro : comment les bars se préparent à accueillir les supporters malgré le Covid

, modifié à
  • A
  • A
Les bars s'organisent pour diffuser les matchs de l'Euro. 1:41
Les bars s'organisent pour diffuser les matchs de l'Euro. © LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
Partout en France, les gérants de bars tentent de s'organiser pour accueillir au mieux les supporters qui viendront visionner les matchs de l'Euro dans leur établissement jusqu'au 11 juillet prochain. Sans directive nationale, cette préparation se fait un peu "à la carte", en fonction des villes notamment.

Jusqu'au 11 juillet prochain, les fans de football vont être en ébullition alors que les meilleurs joueurs européens s'affrontent dans le cadre de l'Euro 2020, une compétition qui a été repoussée à cause du Covid-19. A cause de cette maladie, ce n'est d'ailleurs pas certain que les trottoirs déborderont de supporters comme les Français avaient pu le vivre lors de la Coupe du monde 2018. Et du côté des bars aussi, on navigue un peu à vue. Les professionnels tentent de s'organiser alors que le protocole sanitaire réduit de 50% la capacité habituelle à l'intérieur des établissements.

Aucune directive nationale pour le moment

Le moins que l'on puisse dire, c'est que ça sera un petit peu à la carte en fonction des bars et des restaurants. Et pour cause : pour l'instant, aucune directive nationale n'a été émise sur le sujet. Certes, les gestes barrières devront bien évidemment être respectés devant les écrans et les clients devront partir avant le couvre-feu à 23 heures. Mais chacun se prépare comme il le peut, à l'instar de Marc, gérant d'un bar à Paris qui affiche déjà presque complet. "On a fait en sorte que les gens n'aient pas besoin de se mettre debout et qu'ils restent assis à leur table", explique-t-il au micro d'Europe 1.

Pour que ses clients voient bien les matchs, Marc et son équipe ont "disposé les chaises et les tables face à des écrans". "A la mi-temps, on va rappeler aux gens qu'il faudra bien régler dès la fin du match, car il faudra partir directement après", précise-t-il. "Il y a un couvre-feu donc on est tous obligés de le respecter."

"Le match sera diffusé... mais à l'intérieur"

A Rennes, les choses semblent un petit peu plus compliquées pour les gérants de bars. La Ville a fait le choix de ne pas délivrer d'autorisation spécifique aux bars et restaurants pour la diffusion des matchs en terrasse afin d'éviter tout débordement. Chef dans un bar du centre-ville, Nicolas a toutefois décidé de s'adapter.

"Les rideaux seront fermés et le match sera diffusé sur les multiples écrans dont on dispose, mais à l'intérieur de notre établissement", dit-il. "La fête sera la même, avec un peu moins de personnes et peut-être un petit peu moins d'ambiance. Mais déjà on peut déjà diffuser le match, profiter, manger, boire un verre, être ensemble, et ça c'est déjà bien. La fête sera à l'intérieur."

A Rennes, cette mesure pourrait cependant être revue après le 30 juin, date prévue pour la prochaine étape du déconfinement.

Europe 1
Par Alexandra Sirgant, édité par Jonathan Grelier