SONDAGE - Quelle est la première chose que les Français comptent faire après le confinement ?

, modifié à
  • A
  • A
Confinement
Quelle est la première chose que les Français souhaitent faire à la fin du confinement ? (photo d'illustration) © AFP
Partagez sur :
D'après une étude réalisée par Kantar Profiles, en partenariat avec Europe 1, les Français ont une idée assez claire de la première chose qu'ils veulent faire lorsque le confinement sera levé. 
EXCLUSIF

C'est une situation inédite, en réponse à la crise sanitaire causée par l'épidémie de coronavirus : depuis bientôt trois semaines, les Français sont, dans leur grande majorité, priés de rester chez eux. Les quotidiens se réorganisent, les agendas aussi, laissant souvent plus de place à l'esprit pour vagabonder et déjà, peut-être, échafauder des plans : que fera-t-on une fois le confinement levé ? D'après une étude Kantar Profiles*, en partenariat avec Europe 1, la réponse est pour l'instant assez logique : retrouver une vie sociale. 

Inviter des amis ou aller au restaurant...

A la question "quelle est la première chose que vous comptez faire à la fin du confinement ?" - avec une seule réponse possible, 31% des sondés répondent en effet qu'ils souhaitent simplement inviter chez eux leurs proches ou leurs amis. Le deuxième projet le plus plébiscité (20%) consiste également à sortir boire un verre ou dîner dans un restaurant.

Cette deuxième réponse arrive en tête chez les 18-24 ans (31%) mais ne semble pas prioritaire pour les 65 ans et plus (13%). Peu de différences notables sont à signaler entre les réponses des femmes et celles des hommes. 

... Plutôt que d'organiser des voyages

Alors que la date et le processus du "déconfinement" ne sont pas encore précisément connus, les Français aspirent aussi à prendre l'air. 20% d'entre eux ont comme premier projet de "sortir faire une longue balade", sans besoin de donner un motif ou de remplir une attestation. Là encore, les réponses varient selon l'âge : la promenade est prioritaire pour 6% des 18-24 ans seulement, contre 31% des 65 ans et plus.

Viennent ensuite le fait de pratiquer une activité sportive (7%), de faire du shopping (7%) et d'aller au cinéma, à un concert ou à un événement culturel (5%).

En revanche, malgré les nombreux projets annulés par les Français, notamment pour les vacances de Pâques, seuls 5% des sondés entendent avant tout organiser un voyage en France ou à l'étranger, dès la levée des restrictions. De plus en plus inquiets par l'impact économique du confinement, la majorité des Français n'a donc, pour le moment, pas de projets d'évasion lointain.

*Etude réalisée le 2 avril 2020 sur 1048 répondants en France, avec notre partenaire panel Kantar Profiles

Europe 1
Par Margaux Lannuzel