SONDAGE EXCLUSIF - Coronavirus : seuls 42% des Français ont confiance dans les informations des médias

, modifié à
  • A
  • A
La confiance dans les institutions que sont les médias et les pouvoirs publics s'érode jour après jour.
La confiance dans les institutions que sont les médias et les pouvoirs publics s'érode jour après jour. © BRENDAN SMIALOWSKI / AFP
Partagez sur :
D'après un sondage BVA pour Europe 1 et Orange publié mardi soir, la confiance des Français dans les informations données par les médias sur le coronavirus chute à 42%, contre 47% lundi. Le même phénomène s'observe pour ce que diffusent les pouvoirs publics, à mesure que les polémiques s'enchaînent.
EXCLUSIF

Est-ce la succession de polémiques sur la gestion des masques, les modalités de confinement ou l'usage d'un traitement à la chloroquine ? Au huitième jour de confinement pour lutter contre le coronavirus, les médias voient en tout cas leur crédit baisser aux yeux des Français. C'est l'enseignement principal d'un sondage de l'institut BVA pour Europe 1 et Orange publié mardi. 

Selon cette enquête d'opinion, seulement 42% des personnes interrogées se déclarent confiantes quant à la qualité des informations qu'elles trouvent sur le coronavirus dans les médias : c’est 5 points de moins que lundi et 10 points de moins que dimanche.

Des Français pessimistes

Les pouvoirs publics ne sont pas non épargnés par une méfiance croissante de la population à leur égard. Lundi, d'après la vague précédente de ce sondage, les Français étaient 45% à avoir confiance dans les informations que les préfets, le gouvernement et les autres autorités peuvent donner sur l'épidémie. Mardi, ils sont 43%, soit deux points de moins. Dans le même temps, 37% seulement des Français se déclarent confiants dans la capacité du gouvernement à gérer cette crise protéiforme. Ce chiffre était de 41% lundi, et 55% jeudi.

 

Dans l'ensemble, les Français ne sont pas très optimistes quant à l'évolution de la situation : 79% des personnes interrogées pensent que le pire est devant nous (un chiffre en recul de deux points, néanmoins) et seulement 52% des sondés ont confiance dans la capacité de leur entreprise à faire face à cette crise.