Coronavirus : comment se procurer l’attestation de sortie, nécessaire pour se déplacer ?

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Pour tous les déplacements autorisés, les Français doivent désormais se munir d'une attestation sur l'honneur dérogatoire. Disponible en ligne, elle peut également être écrite à la main si vous n'avez pas d'imprimante. Ne pas en avoir expose en revanche à une amende s'élevant pour l'instant à 38 euros. 

Avec le durcissement des mesures de confinement, annoncées lundi soir par Emmanuel Macron, pour limiter la propagation du coronavirus, tous les déplacements sans justifications seront interdits pendant au moins quinze jours. Cette annonce entre en vigueur ce mardi, à partir de midi. Pour sortir de chez soi, il faut désormais une attestation sur l’honneur. Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a précisé les modalités et les conditions d’autorisation des déplacements des Français.

Sous certaines conditions

Les déplacements sont autorisés pour les motifs suivant :  se déplacer de son lieu de travail à son domicile lorsque le télétravail n’est pas possible ou autorisé, faire des achats de premières nécessités dans des commerces de proximité, aller voir un professionnel de santé, se déplacer pour la garde des enfants, ou venir en aide à une personne vulnérable, en respectant bien les gestes barrières et enfin faire de l’activité physique mais seul et à distance d’autrui.

Une attestation à remplir

L’attestation dérogatoire a été mis en ligne sur le site du gouvernement. (Vous pouvez la retrouver ici). Elle doit être imprimée et complétée par les citoyens avant de sortir. Pour ceux qui ne disposent pas d’imprimante, l’attestation sur l’honneur peut être rédigée sur une feuille libre. Les journalistes peuvent utiliser leurs cartes de presse. Tous les déplacements, même moindre, devront être justifiés. 

Près de 10.000 gendarmes et policiers vont être déployés sur le territoire pour effectuer des contrôles. En cas de non-respect des règles, l’amende est pour l’instant de 38 euros. Elle pourrait augmenter jusqu'à 135 euros dans les prochains jours.

Europe 1
Par Mathilde Durand