Coronavirus : la France franchit la barre des 1.000 morts, 22.300 cas confirmés

, modifié à
  • A
  • A
Confinement coronavirus
La barre des 1.000 morts du coronavirus a été franchie mardi en France. © SEBASTIEN BOZON / AFP
Partagez sur :
Le bilan du coronavirus s'est nettement alourdi mardi, avec désormais un total de 1.100 morts en France et 22.300 cas confirmés. En fin d'après-midi, le Conseil scientifique réuni sur le sujet a estimé que le confinement devrait durer "vraisemblablement au moins six semaines". Le JO de Tokyo ont eux été reportés d'un an.
EN DIRECT

L'épidémie de coronavirus se poursuit, le bilan humain s'alourdit. La France compte désormais 1.100 morts depuis le début de la pandémie, selon le dernier décompte dévoilé mardi par les autorités. Le pays compte 22.300 cas confirmés, et plus de 2.500 patients en réanimation. En parallèle, le Conseil scientifique formé autour d'Emmanuel Macron sur la gestion de cette crise a lui estimé que le confinement devrait durer "vraisemblablement au moins six semaines".

Les Jeux olympiques de Tokyo, qui devaient se dérouler cet été, ont eux été reportés d'un an.

Les informations à retenir

  • Le dernier bilan fait état de 1.100 morts et de 22.300 cas confirmés 
  • Le confinement "durera vraisemblablement au moins six semaines", selon le Conseil scientifique
  • 730.000 salariés sont au chômage partiel dans le pays
  • Les JO de Tokyo sont reportés en 2021

Le bilan dépasse les 1.000 morts en France 

L'épidémie de coronavirus continue de fortement progresser en France. Le pays compte désormais 1.100 morts, soit 240 décès supplémentaires en 24 heures, selon le dernier bilan donné mardi soir par le directeur général de la santé publique Jérôme Salomon. 22.300 cas ont été confirmés au total, dont 2.516 patients en réanimation. Jérôme Salomon a précisé que 85% des décès sont des personnes âgées de plus de 75 ans.

Une bonne nouvelle toutefois : 3.281 personnes sont sorties guéries de l'hôpital.

Le confinement devrait se prolonger

Depuis plusieurs jours, le gouvernement prépare les Français à une prolongation du confinement. Le Conseil scientifique, qui conseille l'exécutif sur le coronavirus, a sans surprise rendu mardi un avis incitant à "prolonger" ces mesures. Le collège d'experts a estimé "indispensable de prolonger le confinement" au delà des deux semaines initialement prévues, ajoutant qu'il "durera vraisemblablement au moins six semaines à compter de sa mise en place" le 17 mars. 

Le Conseil scientifique dit également "considérer nécessaire un renforcement du confinement", sans se prononcer sur les modalités exactes. Le gouvernement avait déjà annoncé un renforcement des mesures lundi soir, avec notamment la fermeture des marchés ouverts, à quelques exceptions près

Une nouvelle attestation dérogatoire pour les déplacements entrera en vigueur mercredi matin. Elle requiert davantage de précisions au demandeur, notamment sur les horaires de sa sortie. Vous pouvez la consulter ici

730.000 salariés au chômage partiel

En France, l'épidémie entraîne également des conséquences en cascade. "Après seulement quelques jours" de mise en place du dispositif élargi pendant la crise du coronavirus, le recours au chômage partiel en France concerne déjà 730.000 salariés, a notamment déclaré mardi sur franceinfo le ministre de l'Économie Bruno Le Maire. Le coût de la mesure s'élève, lui, à 2,2 milliards d'euros, a-t-il indiqué, en ajoutant : "On a provisionné 8,5 milliards d'euros, ça sera davantage."

Les JO de Tokyo reportés 

Les Jeux olympiques de Tokyo, prévus initialement du 24 juillet au 9 août 2020, ont été reportés "au plus tard à l'été 2021" en raison de la pandémie de coronavirus, a annoncé mardi le Comité international olympique (CIO). Une décision prise "afin de sauvegarder la santé des sportifs et tous ceux impliqués dans les JO ainsi que la communauté internationale", a annoncé le CIO dans un communiqué. Un choix apprécié par Florent Manaudou qui a salué "la meilleure décision que le Japon, le CIO et les organisateurs pouvaient prendre, pour la sécurité et la santé des athlètes, celles des spectateurs, et celles du monde entier". 

Focalisé sur son objectif d'or olympique, le nageur y voit même un avantage : "Il y a des mecs qui sont forts, pour les rattraper peut-être que ce sera un avantage d'avoir quelques mois en plus." Depuis la première édition en 1896, il s'agit du premier report des Jeux olympiques en dehors d'une période de guerre.

L'Afrique du Sud et l'Inde ordonnent le confinement, record en Espagne...

Les mesures de confinement s'étendent progressivement au monde entier comme en Inde où le président Narendra Modi a décrété un confinement global de la population. En Afrique du sud, le président Cyril Ramaphosa a imposé lundi un confinement strict de trois semaines. De leurs côtés, le Sénégal et la Côte d'Ivoire ont proclamé l'état d'urgence assorti d'un couvre-feu. Des mesures toutefois difficiles à appliquer dans un continent où sortir travailler est parfois une question de survie.

Par ailleurs, l'Irlande a ordonné la fermeture de tous les commerces non-essentiels, ainsi que les lieux publics comme théâtres, bibliothèques ou salles de sport, à partir de "mardi minuit". Au total sur la planète, plus de 2,6 milliards d'individus sont concernés par des mesures de confinement.

Selon un comptage de l'AFP, le coronavirus a déjà provoqué la mort de 18.004 personnes dans le monde, et infecté plus de 400.000 patients. L'Europe est le continent où la pandémie progresse le plus rapidement. L'Espagne a ainsi enregistré un nouveau record de morts dus au coronavirus en 24 heures avec 514 décès supplémentaires entre lundi et mardi, ce qui porte le bilan total à 2.696, a annoncé le ministère de la Santé. En Italie, le nombre de morts est reparti mardi à la hausse, avec 743 décès en une journée, portant le total à 6.820 morts depuis le début de la pandémie, et 69.176 personnes infectées.

Mais les États-Unis ne sont pas épargnés, avec près de 50.000 cas déclarés et 600 morts.

… mais la ville de Wuhan voit le bout du tunnel

En Chine, la ville de Wuhan, d'où était partie l'épidémie de coronavirus, devrait lever le confinement de ses habitants le 8 avril, confinement qui dure depuis plus de deux mois, ont annoncé mardi les autorités locales. Les habitants du reste de la province du Hubei pourront sortir des frontières provinciales dès ce mercredi 25 mars.