SONDAGE EXCLUSIF - Coronavirus : 81% des Français pensent que le pire de la crise est à venir

  • A
  • A
Coronavirus bar sondage
Les Français sont de plus en plus méfiants sur la gestion de la crise du coronavirus. © PHILIPPE LOPEZ / AFP
Partagez sur :
D'après un sondage BVA pour Europe 1 et Orange, la baisse du moral des Français observée pendant le week-end se confirme lundi, avec des doutes de plus en plus marqués sur la gestion de la crise du coronavirus par le gouvernement.
EXCLUSIF

Au septième jour du confinement face au coronavirus, l'opinion publique bascule-t-elle vers la méfiance à l'égard du gouvernement et des médias ? Selon un sondage de l'institut BVA pour Europe 1 et Orange publié lundi, la confiance dans les informations données par ces institutions baisse de cinq points par rapport à dimanche, à respectivement 47% et 45% des sondés. Dans le même temps, la proportion de Français qui pensent que le pire est à venir grimpe de deux points, à 81%. Ce chiffre était de "seulement" 70% en milieu de semaine dernière.

Cette hausse du nombre de Français pessimistes va de pair avec une confiance qui s'amenuise dans la capacité de l'exécutif à faire face à une situation sanitaire inédite dans le pays. Désormais, seulement 41% des sondés ont confiance dans la capacité du gouvernement à gérer cette crise, contre 43% dans le dernier sondage publié dimanche, et 55% jeudi.

Les Français plus inquiets sur leur situation financière

Autre indicateur préoccupant de cette cinquième vague de l'enquête BVA, le moral de la population ne remonte pas. Comme dans la précédente vague de cette enquête, dimanche, les Français notent en moyenne leur moral à 6 sur une échelle qui va de 0 à 10, pour traduire leur état d'esprit du jour, 10 étant synonyme d'épanouissement, 0 de déprime totale. Il était de 6,1 au début du confinement.

 

Pour la première fois, la confiance des Français dans la situation financière de leur foyer dans les semaines qui viennent passe sous les 50%, selon ce sondage (49% lundi, contre 51% dimanche et 54% jeudi).

Le seul élément positif de ce sondage concerne la sphère privée : 74% des Français estiment que l’ambiance entre les membres de leur foyer dans les semaines qui viennent ne va pas forcément se détériorer, contre 73% dimanche et 71% samedi. Une donnée à surveiller alors que le gouvernement a estimé "probable" le prolongement du confinement au-delà du 31 mars.

*Enquête barométrique en continu réalisée grâce à 1.000 interviews opérées entre le 21 et le 23 mars, par Internet, auprès d'un échantillon représentatif de 1.000 Français âgés de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas et le principe du roll-up. Il s'agit d'un cumul "glissant" de vagues de sondages.