Coronavirus : 29.965 morts en France, les réanimations toujours en baisse

, modifié à
  • A
  • A
Le reflux épidémique se confirme en France.
Le reflux épidémique se confirme en France. © Ludovic MARIN / AFP
Partagez sur :
Le coronavirus a fait 29.965 morts en France selon le dernier bilan, mais le reflux épidémique se confirme. La situation reste toutefois inquiétante en Guyane, où Jean Castex se rendra dimanche. Le nouveau Premier ministre s'est aussi prononcé sur l'éventualité d'une seconde vague dans les prochains mois.

L'épidémie de coronavirus a beau être sous contrôle en France métropolitaine, la Guyane, elle, fait toujours face à une flambée des contaminations. Le Premier ministre fraîchement nommé, Jean Castex, a annoncé qu'il s'y rendrait dimanche, précisant également ses intentions sur un éventuel reconfinement. La situation de certaines entreprises se dégradent, mais la récession devrait être plus faible que prévu, selon l'Insee. Dans le monde, la pandémie s'accélère, notamment sur le continent américain. 

Les principales infos à retenir :

  • Le dernier bilan fait état de 29.665 morts en France, le reflux épidémique se confirme
  • La pandémie continue cependant de flamber en Guyane, où le Premier ministre Jean Castex se rendra dimanche
  • En France, la situation économique est moins pire que prévue avec un recul du PIB "limité" à 9% en 2020, selon l'Insee
  • Les États-Unis, le pays le plus touché au monde, ont dépassé la barre des 3 millions de cas 

29.665 morts en France, le reflux épidémique se confirme 

La France a enregistré 32 nouveaux décès liés au Covid-19, portant à 29.933 le nombre total de morts depuis le début de l'épidémie, a annoncé mercredi la Direction générale de la Santé (DGS). Le nombre de patients atteints du Covid-19 en réanimation continue parallèlement de baisser avec 529 malades concernés, soit 9 de moins que mardi. Dans le détail, "19.489 personnes sont mortes au sein des établissements hospitaliers. Le dernier bilan communiqué mardi pour les établissements sociaux et médico-sociaux fait état de 10.476 morts.

Jean Castex se rendra en Guyane dimanche

L'épidémie de coronavirus est maîtrisée en France métropolitaine, mais pas en Guyane. Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé mercredi matin sur BFMTV qu'il se rendrait dans le territoire ultramarin, dimanche. "En Guyane vous l'avez vu, ça se passe mal", a déclaré Jean Castex. "Je viens dans le sens de la mission qui m'a été confiée, avec la volonté de préparer la France à une éventuelle deuxième vague mais surtout en préservant, la vie, la vie économique, la vie sociale."

Reconfinement "ciblé" en cas de deuxième vague

Quelle serait la réponse des autorités françaises en cas de résurgence de l'épidémie de coronavirus sur le territoire national ? Invité de BFMTV, mercredi matin, le Premier ministre Jean Castex a exclu un nouveau confinement drastique comme celui imposé aux Français entre mi-mars et mi-mai. "Les constatations que j'avais faites ont montré qu'un confinement absolu avait des conséquences terribles (…), donc nous allons cibler", a-t-il indiqué. "C'est le rôle de l'État de préparer, d'anticiper, le coronavirus est toujours là."

La chute du PIB "limitée" à 9%

Sur le plan économique, une bonne nouvelle (relative) est venue de l'Insee mercredi matin. Le recul du produit intérieur brut (PIB) en France n'atteindrait "que" 9% en 2020, selon la note de conjoncture publiée par l'institut. Le gouvernement table sur un effondrement de 11% et la Banque de France de 10%.

Après s'être contracté de 5,3% au premier trimestre puis de 17% au deuxième en raison de la pandémie de coronavirus, le PIB rebondirait de 19% au troisième trimestre puis de 3% au quatrième, précise l'Institut national des statistiques.

Lourdes pertes à la RATP, la région cesse de la payer

La crise du coronavirus et ses conséquences diminueront de 380 millions d'euros le chiffre d'affaires du groupe RATP en 2020, selon des estimations communiquées mercredi par l'entreprise. Île-de-France Mobilités (IDFM) a décidé de ne plus payer la RATP et la SNCF qui font circuler trains, métros, trams et bus dans la région jusqu'à ce que l'État compense ces pertes. On vous explique cette décision dans cet article.

Plus de 3 millions de cas aux États-Unis, plus de 544.000 morts dans le monde

Les Etats-Unis ont passé mercredi le cap des trois millions de cas officiels de Covid-19, moins d'un mois après avoir passé celui des deux millions. Le bilan s'est alourdi à 131.521 morts dans le pays le plus durement touché par le coronavirus. Dans le monde, la pandémie a fait plus de 544.000 morts. 

Le nombre de contaminations explose aussi en Inde, troisième pays au monde en nombre de cas déclarés, et qui a franchi mardi la barre des 20.000 morts, avec une épidémie particulièrement virulente dans les grandes villes de Bombay, Delhi et Chennai. Au Kenya, les écoles primaires et secondaires ne rouvriront qu'en janvier 2021, a annoncé mardi le ministre de l'Éducation. Quant à l'Iran, il a enregistré mardi un nombre record de 200 décès mardi. La Chine a en revanche de son côté annoncé mardi qu'aucun nouveau malade n'avait été enregistré dans les 24 dernières heures à Pékin, une première depuis un rebond épidémique le mois dernier.