Coronavirus : l'aéroport d'Orly temporairement fermé à compter du 31 mars

, modifié à
  • A
  • A
La chute drastique du taux de passagers a oblige le groupe ADP a fermé l'aéroport. 1:14
La chute drastique du taux de passagers a oblige le groupe ADP a fermé l'aéroport. © ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :
La direction du groupe ADP a annoncé la fermeture temporaire totale de l'aéroport d'Orly à compter du 31 mars prochain. Une décision prise à la suite de la chute drastique du nombre de passagers en raison de la pandémie du coronavirus.

Après son terminal numéro 2 le 17 mars dernier, c'est l'ensemble de l'aéroport d'Orly qui va être fermé le 31 mars prochain à 23h59, en raison de l'effondrement "majeur et brutal" du trafic à la suite des restrictions de circulation liées au coronavirus, a annoncé mercredi la direction du Groupe ADP.

Un aéroport presque dépourvu de passagers

"Hier on était à -92% de trafic en passagers à Orly et à -89% à Charles-de-Gaulle" contre -75% à Orly et à -70% à Charles-de-Gaulle la semaine dernière, a expliqué à des journalistes le directeur général du gestionnaire aéroportuaire Edward Arkwright. "C'est une mesure qui s'impose", analyse de son côté notre journaliste Emmanuel Duteil. "Toutes les grandes compagnies mondiales ont décidé d'arrêter, et d'autres très importantes pour Orly, comme la low-cost d'Air France Transavia, ont suspendu leurs vols".

"Une situation quasi-historique"

Orly n'est pas le seul aéroport a être touché par des mesures similaires, puisque Roissy avait déjà dû fermer ses terminaux 3 et 2G la semaine dernière, "une situation quasi historique", rappelle-t-il. "Cela n'était jamais arrivé en temps de paix que l'on doivent fermer les terminaux des aéroports de Paris. Un signal, s'il était besoin d'en avoir un, que l'économie mondiale et les transports sont à l'arrêt."

Europe 1
Par Ugo Pascolo avec AFP