Confinement : Michel Drucker envoie "tous les deux jours" une vidéo dans les maisons de retraite

  • A
  • A
Michel Drucker 2000*1000 0:50
Dans ses vidéos, Michel Drucker raconte sa vie de confiné, mais va également faire des rétrospectives de certains artistes.
Partagez sur :
À l'instar des artistes qui font des concerts en direct sur Internet depuis le début du confinement pour maintenir un lien avec leur public, Michel Drucker fait de même avec les maisons de retraite. Invité de "L'Équipée sauvage" sur Europe 1 ce lundi, il explique qu'en étant le "plus vieux de la télé", c'est à lui "de s'adresser aux anciens". 
INTERVIEW

Nombreuses sont les personnalités qui tentent de maintenir le contact avec leur public pendant le confinement contre le coronavirus : tandis que certains artistes font des concerts sur Internet, et que des présentateurs de télé lancent des émissions depuis leur cuisine, Michel Drucker a lui décidé de s'adresser aux résidents des maisons de retraite.

Une vidéo tous les deux jours 

"J'enregistre tous les deux jours des vidéos que j'envoie dans les 7.500 maisons de retraite en France", explique le mythique animateur de "Vivement dimanche" au micro d'Europe 1 ce lundi. "Je leur envoie des nouvelles, il y a mon chien avec moi, je leur raconte un peu le métier, ce que je fais pendant mon confinement..."

Mais alors que débute la troisième semaine de cette période si particulière, Michel Drucker a décidé de mettre une dose de pédagogie et de nostalgie dans ses vidéos. "A partir de demain ou après-demain [mardi ou mercredi, ndlr] je vais passer sur un autre format et leur raconter Jean Yanne, Lino Ventura, Cloclo..."

"Je suis le plus vieux de la télé"

Touché par la crise sanitaire que traverse la France et le monde, Michel Drucker justifie son initiative par la peine qu'il ressent envers "les personnes âgées qui ne sont pas dans les ehpad et qui sont seules, sans personne". Avant de conclure avec un brin d'humour : "Je suis le plus vieux de la télé, je trouve donc cela normal que ce soit moi qui m'adresse aux anciens."

Europe 1
Par Ugo Pascolo