Confinement : des fidèles habillés "un peu classe" pour la messe de Pâques "sur Youtube"

  • A
  • A
Youtube messe Pâques 1:37
C'est sur Youtube que les fidèles assisteront à la messe de Pâques cette année. © Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP
Partagez sur :
Cette année, les célébrations de Pâques sont un peu particulières puisqu'ii est impossible pour les fidèles de se rendre à l'Eglise à cause du confinement. Alors tous s'organisent comme la famille Clermont qui raconte, au micro d'Europe 1, comment elle se réunira devant Youtube pour assister à la messe en ligne.

En ce dimanche de Pâques, internet devient la plus grande Eglise du monde. A cause du coronavirus et du confinement en France et un peu partout à l'étranger, plus d'un milliard de catholiques vont devoir célébrer à distance ce moment si important de l'année

Mais les pratiquants savent se montrer plutôt imaginatifs quand il s'agit de vivre sa foi confinée, à l'image de la famille Clermont qui vit près de Paris.  "On s'est tous habillés de manière un peu plus classe que d'habitude et on va se préparer à assister à la messe sur Youtube", raconte Benoît. Il lui suffira de cliquer à 11 heures sur un bouton pour que tout le salon se transforme en Eglise.

Des chaises vides pour "cette famille qui nous manque"

Côté disposition, "on va mettre nos cinq chaises un peu en rond autour de la télévision. On va peut-être disposer une petite bougie qui symbolisera un peu la lumière de Jésus, la résurrection et on va regarder tous les cinq la messe avec les 5 prêtres de la paroisse qui, eux, seront tous réunis dans la même Eglise", précise-t-il.

Et cette période de coronavirus donne à Pâques une résonance toute particulière. Les prières de la famille Clermont iront d'ailleurs vers les malades, les soignants, tous ceux qui font tourner le pays.

Puis, ils se mettront tous à table pour partager l'agneau Pascal. Une table dressée par Marie-Axelle qui explique : "On va mettre une grande nappe blanche et des petits détails dorés, la couleur portée par les prêtres lors de la messe de Pâques. Et un peu plus de chaises. Je pense que je vais garder deux trois places vides pour représenter cette famille à laquelle on est unis qui nous manque, à ceux qui sont là dans nos coeurs". 

Après le repas, Louise, leur plus jeune fille, ira rendre visite avec son papa et à bonne distance à une dame de leur paroisse, isolée. "On lui apporte un peu de bonheur. Elle est seule et donc on va lui apporter des chocolats", se réjouit la petite fille qui aura bien sûr droit à la traditionnelle chasse aux oeufs malgré le confinement. 

Europe 1
Par Hélène Terzian éditée par Coline Vazquez