Mutation du Covid : les scientifiques rassurants sur l'efficacité du vaccin

, modifié à
  • A
  • A
Les vaccins mis sur le marché s'attaquent à la protéine qui a muté dans le cas de la variante britannique. 1:32
Les vaccins mis sur le marché s'attaquent à la protéine qui a muté dans le cas de la variante britannique. © Philippe DESMAZES / POOL / AFP
Partagez sur :
Une variante du coronavirus, plus contagieuse, est apparue au Royaume-Uni quelques jours avant le début de la campagne de vaccination française. Les scientifiques se montrent rassurants sur l'efficacité du vaccin sur cette mutation, mais certains appellent à vacciner rapidement.

Au Royaume-Uni circule une mutation du coronavirus, plus contagieuse que celle que nous connaissons en France. Alors que les campagnes de vaccination débutent à travers le monde, faut-il craindre que cette variante ne soit imperméable au vaccin ? Les scientifiques se montrent plutôt rassurants sur la question. En effet, de nombreuses mutations du coronavirus ont déjà été observées chez les animaux.

Les études démontrent que ces variantes sont couvertes tout aussi efficacement par le vaccin. Ces observations ont ensuite été confirmées chez l'Homme.

Un vaccin qui restera efficace

Les variations du virus britannique portent sur sa protéine Spike, qui sert de "porte d'entrée" pour le virus au contact des cellules humaines. Les trois vaccins distribués dernièrement (BioNTech, Moderna, AstraZeneca) ciblent justement cette protéine.

 

Benjamin Davido, infectiologue à l’hôpital Raymond Poincaré de Garches et référent vaccin Covid-19, rassure malgré tout. "Nous n'avons pas de raison de penser que cela pourrait modifier la réponse à la vaccination, car il ne s'agit pas d'une mutation de l'ensemble de la cible du vaccin. C'est seulement une petite partie. Mais on peut imaginer que l'on passe d'un vaccin d'une efficacité de 95% à une efficacité de 85%", assure-t-il. 

Accélérer la campagne de vaccination

Reste un doute : si les mutations se multiplient au cours des semaines à venir, la structure du virus pourrait être plus largement affectée et mettre en péril l'efficacité du vaccin.

Interrogé, un virologue appelle à accélérer la vaccination afin d'éviter que le virus ne continue de se propager... Et donc de muter. Pour lui, la campagne française est loin d'être assez rapide. Rappelons qu'un premier cas de contamination par le variant du Covid-19 apparu au Royaume-Uni a été détecté en France le 26 décembre. Des cas ont aussi été détectés en Espagne, en Italie, en Suède, et au Canada.

Europe 1
Par Victor Dhollande, édité par Océane Herrero