INFORMATION EUROPE 1 - Pour Jérôme Salomon, le reconfinement n'est pas assez strict

, modifié à
  • A
  • A
Jérôme Salomon 2000*1000 1:55
Le Directeur général de la Santé Jérôme Salomon considère que le reconfinement n'est pas assez strict. Par conséquent il sera, selon lui, moins efficace. © ALAIN JOCARD / AFP
Partagez sur :
Dans une note confidentielle que s'est procurée Europe 1, le Directeur général de la Santé Jérôme Salomon dresse un constat alarmant quant à l'efficacité du reconfinement. Selon lui, il n'est pas à la hauteur de la situation. Jérôme Salomon prédit par conséquent que l’inflexion de la courbe du virus en France sera plus lente avec "un plateau haut et prolongé". 
INFO EUROPE 1

C'est une note qui circule entre très peu de mains. Avant qu'Emmanuel Macron ne décrète le reconfinement mercredi dernier, le Directeur général de la Santé Jérôme Salomon a présenté une note aux participants du Conseil de défense, réuni par le chef de l'État mardi dernier. Dans cette note, qu'a pu se procurer Europe 1, Jérôme Salomon dresse un constat alarmant sur l'efficacité du nouveau confinement qui doit endiguer la deuxième vague du coronavirus

Un reconfinement trop permissif

Selon lui, le reconfinement ne serait pas assez efficace à cause des établissements scolaires laissés ouverts, ainsi que les services publics et le maintien des visites dans les Ehpad. Soit les principales différences avec le confinement de ce printemps. 

Avec les mesures actuellement en place, Jérôme Salomon prévient : "Il ne semble pas possible d’obtenir un taux de reproduction du virus à 0,7, comme en avril, mais plutôt à 0,9." Concrètement, l’inflexion de la courbe du virus en France sera plus lente avec "un plateau haut et prolongé". 

Jérôme Salomon prédit des évacuations de patients vers l'Allemagne

Par ailleurs, dans cette perspective de longues semaines très dures pour les hôpitaux, Jérôme Salomon estime que la région Auvergne-Rhône-Alpes, la plus touchée actuellement, "aura besoin d’un soutien massif à court terme", avec davantage de transferts interrégionaux et même "des évacuations en train vers l’Allemagne". Rappelant ce qui a pu se produire lors de la première vague du Covid-19.

Cette note, dans laquelle chaque mot est pesé, c’est un nouvel avertissement de la sphère scientifique au gouvernement. Reste donc à savoir si elle sera suivi d’actions concrètes. Et si le gouvernement va durcir ses mesures la semaine prochaine, lors du prochain point d'étape, pour casser la courbe de l’épidémie plus rapidement.

Europe 1
Par Victor Dhollande, édité par Ugo Pascolo