Coronavirus : malgré une fiabilité moindre, "les tests antigéniques sont utiles"

  • A
  • A
test antigénique 1:28
Le test antigénique peut indiquer un faux positif dans un cas sur deux ou trois, si le patient ne présente aucun symptôme. © JEFF PACHOUD / AFP
Partagez sur :
Désormais disponibles massivement dans les pharmacies, les tests antigéniques permettent de déterminer en quelques minutes si une personne est atteinte du Covid. Mais ils ont un point faible : leur fiabilité si un patient ne présente aucun symptôme. Pour le président de la Fédération des pharmaciens, ce dispositif n'en reste pas moins utile.

Plus rapides mais moins fiables, ils sont tout de même utiles. Disponibles en pharmacie, les tests antigéniques ont un avantage certain par rapport aux tests PCR : il suffit de quelques minutes pour obtenir un résultat. Mais ce dernier n'est pas forcément fiable si vous ne présentez aucun symptôme du coronavirus, comme de la toux, de la fièvre ou des courbatures. Il y a même un risque sur deux, voire trois, que le résultat soit un faux négatif. 

"C'est mieux que de ne pas se faire tester du tout"

"Malgré cette faiblesse, c'est mieux que ne pas se faire tester du tout", avance au micro d'Europe 1 Philippe Besset, président de la Fédération des pharmaciens. D'après ce dernier, le test antigénique est "utile", notamment dans le cas d'un "individu asymptomatique qui veut prendre l'avion et qui aura depuis son officine un résultat négatif avec une attestation qui lui permettra de partir en voyage".

Pour les cas contacts, seul le test PCR fait foi

Mais ce n'est pas tout, grâce à la rapidité du test, il peut jouer le rôle de filtre en cas de visite dans un Ehpad ou simplement au domicile d'une personne considérée à risque, comme un sénior. Ce rôle de "filtre" va prendre de l'ampleur dans les prochaines semaines puisque les tests antigéniques seront également disponibles chez les dentistes ou les kinésithérapeutes et donc encore plus accessibles. 

Reste cependant une restriction à ces tests : les personnes cas contacts. Dans cette situation, seul un test PCR réalisé en laboratoire fait foi. Il faudra donc s'armer de patience. 

Europe 1
Par Eve Roger, édité par Ugo Pascolo