Coronavirus : des bugs pour le début des inscriptions à la vaccination

, modifié à
  • A
  • A
Covid-19 Coronavirus Vaccin vaccination 2:05
La France connaît encore des lenteurs dans la mise en place de sa campagne de vaccination. © JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
Partagez sur :
Comme aux balbutiements d'internet, quelques lenteurs ont émaillé le début des prises de rendez-vous pour la vaccination contre le Covid-19, jeudi. Alors que la plateforme officielle du ministère de la Santé n'était pas totalement prête, le bouche-à-oreille a permis à certains seniors d'obtenir un créneau rapidement.

Sur le front de la vaccination contre le Covid-19, la France va-t-elle rapidement atteindre son rythme de croisière ? Quelque 70.000 personnes ont reçu une injection jeudi, soit 318.000 vaccinés au total. Dès lundi, les personnes qui ont des pathologies à haut risque vont pouvoir se faire vacciner. Il s'agit des insuffisances rénales, des patients atteints de cancer ou qui ont subi une transplantation d'organes, ainsi que les personnes trisomiques. Cela concerne 800.000 patients, en plus des plus de 75 ans. Le début des prises de rendez-vous a eu lieu jeudi, avec quelques bugs.

Des rendez-vous grâce aux "tuyaux"

Dès le début de la matinée, les inscriptions étaient possibles sur les trois plateformes privées, Doctolib, Maiia et KelDoc. Doctolib proposait même 500 centres de vaccination en France. En revanche, le site du ministère Sante.fr a affiché un message d'erreur. Il n'était pas saturé, mais ce sont les équipes qui étaient en retard. Elles n'avaient tout simplement pas fini de mettre à jour les coordonnées des lieux de vaccination. Immédiatement, il a été demandé aux plateformes privées d'arrêter les prises de rendez-vous en ligne.

Devant son ordinateur, Pierre, 92 ans, a cherché à contourner la difficulté. Le nonagénaire a fini par obtenir un rendez-vous grâce au bon vieux bouche-à-oreille : "Une copine m'a appelé en début d'après-midi pour me dire 'j'ai été à la mairie et j'ai obtenu un tuyau : 'vous téléphonez à tel numéro et théoriquement vous aurez un rendez-vous pour la semaine prochaine'. Et j'ai obtenu une femme charmante qui m'a dit 'oui, monsieur, j'ai de la place pour mardi 19 janvier'. Ça m'a pris cinq minutes", se réjouit-il.

Cartographie encore indisponible

Pendant ce temps-là, des milliers d'internautes ont passé la journée à actualiser leur page internet. Mais, pour le gouvernement, il n'était pas question que cette campagne d'inscription commence sans le site spécialement consacré du ministère de la Santé. Les inscriptions ne débuteront en réalité que vendredi matin. Peu après 6 heures du matin, vendredi, la plateforme officielle affichait le message suivant : "Santé.fr privilégie actuellement la présentation de l’offre de vaccination contre la Covid-19 que vous trouverez ci-dessous classée par département. Vous pourrez revenir ultérieurement pour accéder à toute l’information proposée par Santé.fr, notamment la cartographie des lieux de dépistage contre la Covid-19."

Il est aussi possible de prendre rendez-vous par téléphone. Un numéro vert sera opérationnel à partir de 8 heures ce vendredi, au 0.800.009.110. Il sera ensuite ouvert 7 jours sur 7, de 6 heures à 22 heures.