Covid : ouverture lundi de la vaccination pour les personnes présentant des pathologies à haut risque

, modifié à
  • A
  • A
Les personnes présentant des pathologies à haut risque vont pouvoir être vaccinées à partir de lundi.
Les personnes présentant des pathologies à haut risque vont pouvoir être vaccinées à partir de lundi. © SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP
Partagez sur :
Le Premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi que la vaccination contre le Covid-19 allait être ouverte aux personnes présentant des pathologies à haut risque à partir de lundi prochain. Plus de 700 centres de vaccination devraient alors être ouverts, a précisé le Premier ministre en conférence de presse.

Les personnes présentant des pathologies à "haut risque" pourront se faire vacciner contre le Covid-19 à partir de lundi dans l'un des "700 centres" de vaccination ouverts dès cette date sur le territoire, a indiqué jeudi Jean Castex. Outre les plus de 75 ans, près de 800.000 personnes "atteintes de maladies particulièrement graves" pourront recevoir le vaccin, notamment les personnes souffrant d'insuffisance rénale sévère, celles ayant été transplantées d'un organe, les personnes sous traitement pour un cancer ou encore celles atteintes de Trisomie 21", a détaillé le ministre de la Santé Olivier Véran lors de la conférence de presse hebdomadaire du gouvernement. La liste comprend également certaines maladies rares, a précisé le ministère.

La vaccination, "priorité des priorités" pour le Premier ministre

Ces personnes auront besoin au préalable d'une ordonnance de leur médecin traitant, a ajouté Olivier Véran. Pour les personnes en situation de handicap, la secrétaire d'Etat Sophie Cluzel a précisé jeudi dans un communiqué qu'"une fiche en Facile A Lire et à Comprendre (FALC)" était disponible sur le site du secrétariat d'Etat pour "faciliter la compréhension du processus de vaccination et permettre la bonne information de tous". Au total, 6,4 millions de personnes sont ainsi "appelées à se faire vacciner" à partir de lundi, selon Olivier Véran.

Jeudi, quelque 70.000 nouvelles personnes ont reçu la première injection du vaccin contre le Covid-19, portant à 318.000 le nombre de personnes vaccinées en France, a indiqué Olivier Véran. "La priorité des priorités pour sortir de cette crise, c'est le recours à la vaccination", a affirmé par ailleurs Jean Castex. "Mais nous devrons collectivement faire preuve de patience et de responsabilité car ce n’est pas avant plusieurs mois que la vaccination pourra nous protéger de manière suffisante".