Que va dire Emmanuel Macron aux Français ce soir ?

, modifié à
  • A
  • A
Le chef de l'Etat s'adressera aux Français ce dimanche soir. 1:01
Le chef de l'Etat s'adressera aux Français ce dimanche soir. © Ludovic MARIN / POOL / AFP
Partagez sur :
Alors que le chef de l’Etat était resté très silencieux ces derniers jours, Emmanuel Macron prendra la parole dimanche soir. Si le président de la République devrait revenir sur le premier mois du déconfinement et peut-être l'accélérer, il se servira aussi de son adresse aux Français pour remonter dans l'opinion, note un macroniste du premier cercle. 

Un peu plus d'un mois après le début du déconfinement, Emmanuel Macron s’exprimera dimanche soir à la télévision lors d'une allocution depuis l'Élysée. Une prise de parole attendue pour rompre le silence, à suivre sur Europe 1 jusqu'à 21 heures. Le chef de l'État devrait évoquer le déconfinement et la crise sanitaire bien sûr, mais difficile de faire l’économie d'une prise de position sur les  manifestations qui dénoncent les violences des forces de l’ordre - alors le chef de l’État n’exclut pas d’évoquer ces événements d’actualité.

Accélération du déconfinement ?

Pour le reste, il s’agira de tracer un premier bilan du premier mois du déconfinement, voire d’annoncer des accélérations. Au sein de l’exécutif certains poussent pour une ouverture plus rapide des salles des restaurants en Île-de-France, et Jean-Michel Blanquer aimerait aussi un assouplissement des règles à l’école. 

Remonter dans l'opinion

Cette prise de parole pour annoncer des jours plus heureux pourrait aussi permettre à Emmanuel Macron d'en tirer un bénéfice dans l’opinion, certains l’espèrent. "Le président se rend compte que c’est Edouard Philippe qui sort renforcé de cette séquence alors qu’il n’a été qu’un 'exécutant'", note un macroniste du premier cercle. L’urgence économique devrait aussi être au menu.

Ceux qui espèrent l’annonce d’un nouveau cap et des priorités de la dernière partie du quinquennat devront toutefois attendre un peu, car le chef de l’État a prévu de reprendre à nouveau la parole au début du mois de juillet.

Europe 1
Par Hadrien Bect, édité par Séverine Mermilliod