L'espace en tête - Mixité et place des femmes dans le secteur spatial

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'espace en tête est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Chaque jour, L'espace en tête, président du Centre national d'études spatiales (CNES), nous emmène à la découverte de l'espace. Aujourd'hui, la mixité et place des femmes dans le secteur spatial.

Il y a 50 ans, Valentina Terechkova devenait la première femme cosmonaute et reste toujours la seule à avoir effectué un voyage solitaire dans l’espace. Après plus de 50 années d’Europe spatiale et malgré leur présence à des postes clés, les femmes restent sous-représentées. Les technologies spatiales n’ont pourtant jamais pris autant de place dans notre quotidien !

Les femmes ne représentent qu’environ 20% des emplois d'ingénieurs et de cadres de notre secteur, ce qui est très insuffisant. Compte tenu de la pyramide des âges des entreprises du spatial, les prochaines années seront propices au recrutement et chacun de ses acteurs cherche tout spécialement à séduire les talents féminins. Nous avons donc besoin que les femmes investissent massivement ce secteur ! Introduire la mixité n’est pas juste politiquement correct mais c’est un véritable credo, un véritable levier de performance et de changement. À titre d’exemple, la totale parité que j’ai souhaitée pour le Conseil d’administration du CNES, neuf femmes et neuf hommes, la présence de quatre Directrices à des postes-clés de notre Comité Exécutif, a créé une dynamique collaborative nouvelle et une impulsion de changement dans nos modes de management.

Trop peu de jeunes femmes connaissent aujourd’hui nos métiers ! Il est crucial de mieux communiquer auprès des jeunes générations dans les collèges, dans les lycées pour susciter des vocations ! Beaucoup des ingénieures du CNES sont nos ambassadrices dans la mesure où elles participent aux journées portes ouvertes d’orientation de leur ancien lycée pour partager leur passion et susciter des vocations ! Des associations telles "Qu’elles bougent" ou "Women In Aerospace" dont le CNES est membre, organisent des évènements remarquables lors du Salon du Bourget en invitant de jeunes lycéennes afin de leur montrer qu’un parcours dans le secteur spatial est possible.

L’égalité salariale, la neutralisation du plafond de verre, l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle, sont autant de sujets qui nous tiennent à cœur. L’ESA, par exemple a créé en 2017 un réseau actif avec les agences européennes pour mener une action collective en ce sens. L’égalité salariale est quasiment acquise au CNES depuis plusieurs années.

Le CNES place le renforcement de la mixité dans l’ensemble de ses métiers au cœur de ses préoccupations. Depuis 2004, nous conduisons une politique concertée avec les organisations syndicales en faveur de la promotion de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Nous allons prochainement négocier le quatrième accord en ce sens. A chaque fois, chaque accord se révèle toujours plus ambitieux que le précédent et porteur d’actions concrètes.