Après la pénurie, risque-t-on une surproduction de masques ?

, modifié à
  • A
  • A
Masques tissu 1:40
La France produit actuellement 30 millions de masques réutilisables par semaine. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
Deux mois après l'appel de l'État aux entreprises du textile, environ 300 produisent des masques lavables en tissu actuellement, à un rythme de 30 millions par semaine. Mais dans certaines régions, les commandes sont de moins en moins nombreuses. Et les entreprises se retrouvent avec des stocks de masques inutilisés sur les bras.

La question a de quoi surprendre mais elle se pose bel et bien : y a-t-il trop de masques en France ? Depuis fin mars-début avril, des centaines de petites et grandes entreprises produisent des masques lavables en tissu pour le grand public. Un "effort de guerre" conséquent, à l'appel de l'État, pour lutter contre le coronavirus. Mais aujourd’hui, les commandes nationales semblent se tarir, alors même que l'État continue d'importer des masques depuis l'Asie.

Des commandes de masques annulées

Quelque 300 entreprises ont adapté leur activité pour produire des masques en tissu à destination des professionnels et des particuliers. Mais pour certaines, il n'y a déjà plus de débouchés. "Plusieurs entreprises de notre réseau nous ont informé que, depuis quelques jours, elles n’enregistrent plus de commandes, publiques ou privées, et même que des commandes déjà passées ont été annulées", alerte Pierric Chalvin, délégué général d’Unitex, l’organisme qui rassemble les entreprises du textile en Auvergne Rhône-Alpes.

Il estime à 450.000 le nombre de masques qui prennent la poussière, rien que dans sa région. Inconcevable au vu des efforts fournis. "Les entreprises du textile se sont réorganisées, ont adapté leur outil de production, ont formé leur personnel, ont, pour certaines, investi et deux mois après elles se retrouvent avec des stocks sur les bras", regrette Pierric Chalvin. "On a averti le gouvernement, il faut qu’il y ait quand même un retour de la part de ceux qui ont demandé aux entreprises de se mobiliser."

La France produit 30 millions de masques par semaine

Dans le viseur de Pierric Chalvin, il y a aussi et surtout une commande passée par l’État de dix millions de masques lavables fabriqués… au Vietnam. Irrationnel pour l'entrepreneur, mais pas pour Bercy. La France produit actuellement 30 millions de masques en textile par semaine. C’est beaucoup mais encore insuffisant, selon les calculs du ministère. Les Français s’équipent bien en masques sauf que depuis le déconfinement et l'augmentation des sorties en groupe, le renouvellement est plus fréquent et les besoins augmentent.

Pour favoriser la production tricolore, mieux vaut opter pour des masques en tissu. En effet, ceux en papier vendus dans le commerce sont tous importés, principalement depuis l’Asie. Pour Pierric Chalvin, "le gouvernement doit limiter fortement les importations de masques jetables et flécher prioritairement la commande publique vers la production française". Il estime également que l'État devrait "acheter les stocks, en vue d'une prochaine épidémie", pour débarrasser les entreprises qui ont produit des masques à la chaîne.