Le nouveau protocole sanitaire dans les entreprises bientôt dévoilé, avec la fin des 4m² par salarié

Le nouveau protocole sanitaire des entreprises devrait se caler sur celui des écoles et des collèges. 1:26
  • Copié
Olivier Samain, édité par Romain David , modifié à
Le ministère du Travail devrait publier en milieu de semaine un nouveau protocole sanitaire à destination des entreprises. Selon "Les Echos", qui a pu avoir accès au document, celui-ci mettrait fin à la règle des quatre mètre carrés par salarié, confirmant ainsi une information qu'Europe 1 vous dévoilait la semaine dernière.

C’est un pas de plus dans la confirmation de ce qu’Europe 1 vous dévoilait dès la semaine dernière : la règle des quatre mètres carrés par salarié pour lutter contre la propagation du Covid-19 va bientôt être supprimée et remplacée par la nécessité d’une distance d’un mètre. C’est ce qu’indique le journal Les Echos qui s’est procuré lundi le texte du projet de nouveau protocole national de déconfinement. Ce document devrait être rendu public au milieu de la semaine.

Des règles similaires à celles des écoles et des collèges

Le réajustement de cette distance de sécurité est le seul vrai changement par rapport au protocole que le ministère du Travail avait publié au début du mois de mai. Finie donc l’obligation de garantir une surface minimum de quatre mètres carrés par salarié, il suffira désormais de respecter une distanciation physique d’un mètre par rapport à toute autre personne, qu’il s’agisse d’un autre salarié, d’un prestataire ou d’un client. Dans les faits, le ministère du Travail transpose à l’entreprise les règles appliquées depuis lundi dans les écoles et les collèges.

Les autres mesures instaurées début mai ne changent pas : maintien des gestes barrières, notamment l’incitation à se laver les mains  fréquemment et la fourniture de gel hydro-alcoolique, port du masque quand la distance d’un mètre ne peut pas être respectée, persistance du plan de circulation pour éviter que des personnes ne se croisent, et poursuite du nettoyage et de la désinfection des locaux au minimum une fois par jour. L’allègement de la distance de sécurité devrait permettre le retour de davantage de salariés dans les bureaux, et faciliter la relance de l'activité.