Déconfinement : chez les loueurs de voitures, les réservations explosent

  • A
  • A
Des l'annonces des mesures de la phase 2 du déconfinement, Europcar a constaté un bond de ses réservations. (Photo d'illustration) 1:13
Des l'annonces des mesures de la phase 2 du déconfinement, Europcar a constaté un bond de ses réservations. (Photo d'illustration) © LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
Avec les annonces de la phase 2 du déconfinement, et notamment la levée de la limite de déplacement des 100 kilomètres le 2 juin prochain, les locations de voitures retrouvent des couleurs. Europcar a notamment enregistré une hausse des réservations de 300% par rapport à la semaine dernière. 

L'effet a été quasiment immédiat. Tandis qu'Édouard Philippe et le gouvernement annonçaient les mesures de la phase 2 du déconfinement, dont la très attendue levée de la limite des déplacements à 100 kilomètres autour du domicile dès le 2 juin, le loueur de voitures Europcar a enregistré un bond de plus de 300% de ses réservations par rapport à la semaine dernière. Une demande qui se concentre notamment sur Paris et les grandes métropoles régionales comme Marseille, Nice ou encore Lyon. 

Des chiffres similaires à 2019 pour les loueurs entre particuliers

Un engouement qui se retrouve également chez les entreprises de location de véhicules entre particuliers. Ouicar et Getaround, deux géants du secteur, confirmant même avoir retrouvé des chiffres équivalents à ceux de 2019.

Des résultats boostés par la perspective de pouvoir librement circuler sur l'ensemble du territoire, mais qui correspondent aussi à de nouvelles attentes des voyageurs pour cet été, selon Paulin Dementhon, patron France de Getaround. "On pense qu'il peut y avoir effectivement un transfert de tout ce qui est transports en commun, trains, bus, VTC et taxis vers des modes de mobilité comme l'autopartage", affirme-t-elle au micro d'Europe 1. 

Un mode de transport qui "diminue le risque de contagion"

Ce report sur des modes de transports individuels ou familiaux permet de "ne pas rencontrer un inconnu et partager un habitacle". Un avantage certain alors que le coronavirus est toujours en circulation sur le territoire. Prendre une voiture, même en location, en lieu et place d'un train pour les vacances "diminue le risque de contagion" affirme ainsi encore Paulin Dementhon. 

Europe 1
Par Emmanuel Duteil, édité par Ugo Pascolo