Coronavirus : quelles sont les mesures prises par les villes pour les transports ?

, modifié à
  • A
  • A
Le Pass Navigo d'avril sera remboursé. 1:04
Le Pass Navigo d'avril sera remboursé. © PHILIPPE LOPEZ / AFP
Partagez sur :
La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse a annoncé dimanche que les abonnements d'avril au Pass Navigo seraient remboursés. Le remboursement intégral a également été décidé à Lyon. 

Face à la crise sanitaire du coronavirus et à la restriction des déplacements engendrée par le confinement, de nombreuses villes mettent en place la gratuité des transports en commun ou le remboursement des abonnements, aussi bien pour les Français coincés chez eux que pour ceux qui demeurent contraints de se rendre sur leur lieu de travail. Dimanche, dans les colonnes du Journal du dimanche, la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse a ainsi annoncé que les abonnements aux transports, Pass Navigo, seraient remboursés. Et d'autres mesures ont été annoncées à Lyon, Lille, ou encore Rennes. 

En Ile-de-France, à la manière de ce qui avait été mis en place en place en début d'année après la grève contre la réforme des retraites, Ile-de-France Mobilités va créer une plateforme de remboursement qui ouvrira début mai, et permettra à chaque abonné, que ce soit annuel ou mensuel, d'être crédité sur son compte bancaire de 75,20 euros. Et comme, dans de nombreux cas, l'employeur prend déjà en charge 50% de la somme, Valérie Pécresse présente cela comme un coup de pouce pour le pouvoir d'achat. 

À Rennes, l'abonnement de mars prolongé va être prolongé jusqu'à la fin du confinement

La même décision du remboursement intégral a été prise il y a quelques jours à Lyon. "Cela permettait aussi de considérer que ceux qui ne se déplaçaient pas n'étaient pas pénalisés et que ceux qui se déplaçaient parce qu'ils sont obligés de travailler comme des soignants, des caissiers, puissent aussi bénéficier de cette gratuité", explique au micro d'Europe 1 Fouziya Bouzerda, présidente du Sytral, le syndicat des transports lyonnais. 

À Marseille, l'abonnement sera gratuit en avril. Et en Occitanie, la Région et la SNCF vont systématiquement rembourser ceux qui sont obligés de se déplacer. Même cas de figure à Lille, assure Keolis, dont le réseau à Rennes va prolonger l'abonnement de mars jusqu'à la fin du confinement.

Europe 1
Par Aurélien Fleurot, édité par Antoine Terrel