Commerces : le ministre Alain Griset demande "un effort" aux bailleurs

, modifié à
  • A
  • A
Alain Griset veut "protéger les locataires comme pendant le premier confinement". 3:29
Alain Griset veut "protéger les locataires comme pendant le premier confinement". © Europe 1
Partagez sur :
Mardi, sur Europe 1, le ministre chargé des PME Alain Griset a tenté de rassurer les restaurateurs inquiets des conséquences du confinement. Et demandé un effort supplémentaire aux bailleurs, auxquels le gouvernement propose déjà un crédit d'impôt.
INTERVIEW

Du côté des restaurateurs, l'inquiétude ne cesse de grandir, alors que le deuxième confinement vient toucher de plein fouet leur activité. Et beaucoup d'entre eux s'inquiètent de ne pas pouvoir payer leur loyer, à l'instar de Babeth Leduc, propriétaire de deux restaurants, qui a témoigné mardi sur Europe 1, et interpellé le ministre chargé des PME Alain Griset. Reconnaissant les limites des mesures déjà annoncées, ce dernier a demandé "un effort" supplémentaire aux bailleurs, et ouvert la porte à de nouvelles mesures. 

De premiers retours insuffisants

Fin octobre, Bruno Le Maire avait annoncé que les propriétaires qui renonceront à "au moins un mois de loyer" entre octobre et décembre bénéficieront d'un crédit d'impôt de 30%. "Les retours qui ont été faits ces derniers jours nous ont laissé croire que cela ne serait pas suffisant", reconnaît Alain Griset. 

Le ministre délégué demande donc, comme Bruno Le Maire, qui a dit envisager un "geste supplémentaire",  un "effort" aux bailleurs pour le mois de novembre. "S'il n'y a pas d'effort faits par les bailleurs, nous regarderons si on peut permettre de protéger les locataires comme pendant le premier confinement", indique-t-il.

Europe 1
Par Antoine Terrel