Masques intelligents, robots désinfectants : les inventions du CES s'attaquent au Covid

, modifié à
  • A
  • A
L'entreprise américaine Razer a conçu le masque du futur, avec respirateurs et micros intégrés. 1:44
L'entreprise américaine Razer a conçu le masque du futur, avec respirateurs et micros intégrés. © Razer
Partagez sur :
Le CES, grand messe de l'innovation qui se tient d'ordinaire à Las Vegas, a été un peu perturbé par le Covid cette année. L'édition était entièrement virtuelle et beaucoup de startups en ont profité pour dégainer, déjà, des inventions destinées à lutter contre le coronavirus, ou du moins à faciliter nos vies en temps de pandémie.

Après quatre jours de visioconférences et de réunions virtuelles, le CES 2021 s'est achevé jeudi. Loin de la fourmilière de Las Vegas, le Salon mondial des nouvelles technologies s'est tenu, et c'est une première, entièrement en ligne à cause du Covid-19. Quelque 1.500 entreprises, trois fois moins que d'habitude, ont participé à cette édition inédite, rivées à leurs ordinateurs pour enchaîner les rencontres avec les investisseurs, la presse et les autres entrepreneurs. Et la pandémie s’est aussi invité dans les innovations : de nombreuses startups ont présenté des produits liés de près ou de loin à la crise sanitaire.

Le masque du futur est déjà (presque) là

Et si nous devions nous habituer à porter le masque sur le long terme ? C'est en partant de ce constat un peu angoissant que l'entreprise américaine Razer a inventé un "masque intelligent", l'un des produits les plus remarqués du CES 2021. Spécialisée dans les accessoires informatiques pour gamers, elle avait déjà adapté ses usines au printemps dernier pour produire des masques chirurgicaux. Razer est cette fois allé encore plus loin avec le Hazel, un masque en silicone avec façade transparente, équipé de petits respirateurs rechargeables sur les côtés et même de micros pour amplifier la voix.

Ce masque n'est pour l'instant qu'un concept mais Razer a affirmé sa volonté de continuer à le travailler pour, peut-être, le sortir un jour. Reste à savoir s'il sera aux normes. Mais la promesse est belle : les respirateurs, qui évitent la formation de buée, doivent également permettre de filtrer 95% des particules aéroportées.

L'innovation s'attaque au Covid

Ce masque futuriste était loin d’être la seule innovation du CES axée autour du Covid. "C'est vrai que beaucoup de produits cette année étaient conçus pour répondre aux enjeux de la crise sanitaire. Ça peut être des nouveaux masques purificateurs, des robots qui désinfectent avec des lampes UV, des détecteurs de présence du virus du Covid-19 dans l'air…", souligne Florent Roulier, spécialiste des nouvelles technologies pour le cabinet Niji. "Dans le domaine de la santé pure, on a aussi vu une startup coréenne qui a inventé un système de test antigénique qui peut être fait chez soi de façon totalement autonome."

Côté français, la startup Lexon a présenté une station de recharge de smartphone en forme de vase. On y place le téléphone et pendant qu’il recharge, des lampes LED-UV le désinfectent en 20 minutes. Une invention utile quand on sait qu’il y a plus de bactéries sur nos téléphones que sur nos mains. Enfin, une innovation, qui va donner de l’espoir aux supporters en manque de sport : on a vu pendant ce CES la démonstration d’un drone qui pulvérise un produit antibactérien dans un stade avant un match.