TUTO - Comment bien positionner son masque pour se protéger du coronavirus ?

  • A
  • A
Une fois que l'on s'est procuré un masque, encore faut-il le porter correctement (photo d'illustration). 1:32
Une fois que l'on s'est procuré un masque, encore faut-il le porter correctement (photo d'illustration). © AFP
Partagez sur :
Les Français se déconfineront progressivement à partir de lundi, et le port du masque dans l'espace public est la première condition pour pouvoir sortir en se protégeant un minimum d'une contamination. Pourtant, de nombreuses erreurs sont souvent commises dans la manière de le positionner et de le porter. À la veille du déconfinement, Europe 1 fait le point sur les bonnes façons de manipuler son masque.

L'heure du déconfinement est arrivée et à compter de lundi, le masque, recommandé dans l'espace public, sera obligatoire dans les transports en commun. Mais sait-on vraiment bien le positionner ?

"Je n'ai pas toujours le réflexe de me laver les mains avant de le mettre... Parfois, j'oublie", confie Charlotte au micro d'Europe 1. Pourtant, le lavage de mains est la toute première étape sur laquelle ne pas lésiner avant d'attraper son masque. Chaque manipulation doit être assimilée et suivie à la lettre. Du lavage des mains au séchage du masque, ce rituel ne doit pas être pris à la légère : Europe 1 le déroule pour vous aider à vous protéger au mieux contre le coronavirus.

Comme pour le slip, "tout le paquet est à l'intérieur"

Une fois la partie colorée positionnée vers l'extérieur, et les élastiques bien plaqués derrière les oreilles, le docteur Jimmy Mohamed a une astuce imparable pour porter le masque correctement. "Il doit se porter sur le nez comme quand vous portez votre slip", explique-t-il. "Tout le paquet est à l'intérieur". Pour le masque, c'est la même chose. Nez, bouche, menton, tout doit se trouver à l'intérieur du masque. "On ne laisse rien sortir à l'extérieur", insiste Jimmy Mohamed. En effet, en plus de présenter un risque pour les autres et de vous exposer vous-même à un risque de contamination, "vous risquez de le contaminer en le remettant ensuite sur le visage".

Une fois le masque en place, on n'y touche plus

Vous voilà avec votre masque bien positionné, couvrant le nez et la bouche, jusqu'au menton. Une fois le masque en place, plus question d'y toucher, ou de le retirer. "Dans les magasins, j'avais un peu chaud, j'étouffais un peu", admet Charlotte. "Ça m'arrive de l'écarter un peu de mon visage pour respirer et de le remettre après, mais je ne sais pas du tout si c'est grave, si on peut le faire ou pas."

Idéalement, non, on ne peut pas. En revanche, si le besoin de retirer le masque est impérieux, il faut absolument se laver les mains avant de l'ôter, ne toucher qu'aux élastiques, et le poser sur une surface propre.

Lavage à 60°C, pas de séchage à l'air libre

Après trois ou quatre heures d'utilisation du masque, son destin dépend de s'il s'agit d'un masque jetable ou réutilisable. Dans le cas des masques jetables, ceux-ci doivent être jetés à la poubelle et être remplacés par un masque neuf.

Pour ce qui est des masques réutilisables, type masques "grand public" en tissus, direction la machine à laver. Il faudra alors les laver à 60°C pendant une demi-heure. Les précautions ne s'arrêtent pas ici. On le sait peu, mais le séchage est également une étape à ne pas prendre à la légère. Il s'opère via un passage des masques par le sèche-linge ou sous le sèche-cheveux, mais mieux vaut éviter le séchage à l'air libre.

Europe 1
Par Romane Hocquet, édité par Pauline Rouquette