Retour à l'école : quel programme scolaire pour les 15 derniers jours de l'année ?

, modifié à
  • A
  • A
Instituteurs et professeurs ont organisé leur programme pour ces quinze derniers jours de "reprise" avant les vacances. 1:36
Instituteurs et professeurs ont organisé leur programme pour ces quinze derniers jours de "reprise" avant les vacances. © SEBASTIEN BOZON / AFP
Partagez sur :
Après l'annonce d'Emmanuel Macron du retour à l'école "pour tous" le 22 juin, écoliers et collégiens reprennent le chemin des classes lundi. Mais que vont-ils bien pouvoir apprendre pendant ces quinze derniers jours avant les vacances d'été ? Des professeurs ont répondu à Europe 1.

La quatrième rentrée des classes de l'année a lieu lundi pour les élèves de la primaire au collège, après celles de septembre, du 14 mai et du 2 juin ! Une rentrée des classes pour, en théorie, tous les 6,7 millions d'écoliers et 3,3 millions de collégiens de France. Comme vous le savez, il ne reste plus que deux semaines d’école avant les grandes vacances. Alors que vont bien pouvoir faire les maîtresses et les professeurs ? Europe 1 leur a posé la question.

"Reprendre la vie d'avant"

"On a vu avec les enfants qui étaient déjà revenus que ce qui leur plaisait, c'était de reprendre la vie d'avant", a constaté Elsa Bernard, institutrice qui va récupérer sa classe mélangée de petite et grande section de maternelle. Pas question donc d'assommer ses élèves avec des questions sur l’épidémie, "il faut surtout leur redonner le plaisir de l’école", dit-elle et quelques repères, comme "réapprendre à faire ce qu'on leur demande, attendre son tour, retrouver des rituels qui structurent leur journée et qui les rassurent." Elle va aussi réaliser des bilans pour voir ce qui a été fait à la maison pendant le confinement, pour mieux passer le relais aux autres maîtresses.

L'épidémie comme base de réflexion

Au collège, le coronavirus peut en revanche servir de base pour cette reprise. "L'histoire-géographie jour un rôle civique", assure le professeur Hugo Billard, qui compte bien se servir de "ces retours de pandémie, qui sont sans doute importants pour expliquer le monde tel qu'il fonctionne", mais aussi "pour rassurer sur la manière dont on peut vivre l'été et la reprise de septembre". 

L’idée n’est bien évidemment pas de rattraper le temps perdu et de terminer le programme en 15 jours. Le ministère de l’Éducation nationale n’a de toute façon pas donné de consigne particulière aux professeurs, si ce n’est de renouer au mieux le contact avec leurs élèves.