Locations de vacances : "On a mis en place un protocole sanitaire pour l'ensemble du secteur"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Au lendemain des annonces d'Édouard Philippe concernant la possibilité pour les Français de partir en vacances, en France, au mois de juillet et août, le directeur général du site de réservation de locations de vacances Abritel-Homeway, Thimothée de Roux, a expliqué au micro d'Europe 1 qu'un protocole sanitaire, vérifié par l'Afnor, sera mis en place pour assurer la sécurité des vacanciers.
INTERVIEW

"Les Français pourront partir en vacances en France au mois de juillet et au mois d'août", a assuré jeudi le Premier ministre Édouard Philippe à l'issue d'un conseil interministériel, sous réserve toutefois "de possibles restrictions très localisées" en fonction de l'évolution de la pandémie de coronavirus.

Invité d'Europe 1, vendredi, Timothée de Roux, directeur général d'Abritel-Homeaway, a affirmé constater, depuis, une augmentation de la fréquentation du site de réservation de locations de vacances. Parmi les questions récurrentes des visiteurs, celle concernant un éventuel protocole sanitaire. Et Thimothée de Roux l'affirme : oui, "on a mis en place un protocole sanitaire pour l'ensemble du secteur".

Un protocole sanitaire certifié par l'Afnor

Le protocole sanitaire en question sera vérifié par une société certifiée par l'Association Française de Normalisation (Afnor). "C'est quelque chose de très sérieux, et nous avons demandé à l'ensemble de nos propriétaires de le respecter pour rassurer les vacanciers", précise Thimothée de Roux, également président de l’Union Nationale pour la Promotion de la Location de Vacances (UNPLV).

Mais comment s'assurer que les propriétaires respectent ce processus ? Le directeur général d'Abritel-Homeaway estime que les propriétaires que cela ne devrait pas poser de problème. "On a des partenaires, des agents immobiliers sur nos sites qui vont vérifier que les propriétaires l'appliquent", explique-t-il. Pour ce qui est des propriétaires individuels, impossible de contrôler, mais "ils ont tout intérêt à appliquer le protocole sanitaire", poursuit Thimothée de Roux.

 

Mise en place d'un système de labellisation

"Les vacanciers, si la maison n'est pas impeccablement désinfectée, vont mettre des avis qui ne seront pas positifs, et les maisons ne seront plus louées, elles seront tricardes".

Afin d'encourager les propriétaires à respecter ces règles, le site de location va, en plus, "mettre en avant les propriétaires qui se sont engagés sur l'honneur". Un respect du protocole sanitaire censé rassurer les futurs vacanciers via une sorte de "labellisation".

Europe 1
Par Pauline Rouquette