Comment les centres éducatifs préparent-ils les "vacances apprenantes" ?

  • A
  • A
Pour ces colonies apprenantes cette année, l'accent est mis sur l’écologie. 1:51
Pour ces colonies apprenantes cette année, l'accent est mis sur l’écologie. © FRED DUFOUR / AFP
Partagez sur :
Plus que cinq jours d'école avant les vacances d'été. Et cette année, le ministère de l'Éducation nationale mise sur des "vacances apprenantes", notamment au sein des colonies de vacances. À Mandres-les-Roses, dans le Val de Marne, lundi, la directrice d'un centre de vacances organise les derniers préparatifs.
REPORTAGE

Après une année scolaire en dents de scie et un confinement très compliqué pour beaucoup enfants, les vacances arrivent à point nommé dans cinq jours. Pour essayer de ne pas trop accentuer le décrochage scolaire, le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer mise sur les "vacances apprenantes", notamment via les colonies de vacances. Au centre de vacances de Mandres-les-Roses, dans le Val-de-Marne, l'heure est ainsi aux derniers préparatifs pour respecter le protocole sanitaire et organiser ces vacances d'un nouveau genre.

Groupes restreints, masques obligatoire, et diminution de moitié du nombre de lits

Angélique Sicher, la directrice du centre, s’active. Elle vérifie les distanciations dans chaque pièce. Les enfants seront répartis par groupe de dix et ne se mélangeront pas avec les autres groupes. À l’étage, le masque est obligatoire pour les plus de 11 ans. Et, par rapport aux autres années, moins de lits pourront être occupés dans les chambres.

"On enlève quand même beaucoup de lits. Il y a des chambres où effectivement, il y a cinq-six lits, on va devoir diminuer de moitié", explique Angélique Sicher. "Les enfants auront plus d’espace, c’est chouette pour eux. Mais du coup on perd des lits et c’est aussi beaucoup de ménage", note-t-elle.

L'écologie, au centre des colonies apprenantes

Et pour ces colonies apprenantes cette année, l'accent est mis sur l’écologie. Dans le potager pédagogique du centre, on trouve des tomates et des salades, un support idéal pour faire un peu de mathématiques. Les enfants pourront ainsi mesurer. Les encadrants pourront leur dire "'Tu vas mettre deux pieds de courgettes. Entre chaque pied de courgettes, tu vas mettre 30 centimètres'. On apprend en s’amusant", détaille la directrice.

Les enfants pourront donc s'adonner à des jeux pour mieux retrouver des repères et des règles. "Mais attention, colos apprenantes ne veut pas dire cours de soutien dans un centre", prévient Angélique Sicher. "Ils ont besoin de temps de loisirs, de temps en groupe. Ça leur a manqué pendant le confinement", observe-t-elle.

"Il faut les laisser un peu souffler. C’est les vacances, il ne faut pas tout mélanger. On n’est pas là pour remplacer l’école", souligne-t-elle. Malgré une affluence qui s’annonce déjà en très forte baisse cet été dans les centres, les animateurs promettent aux enfants de jolies colonies de vacances.

Europe 1
Par Victor Dhollande, édité par Céline Brégand