Cahier de rappel, prise de température... : les restaurants proposent un protocole sanitaire renforcé

  • A
  • A
Pour éviter la fermeture, les restaurateurs proposent d'adopter un protocole sanitaire renforcé.
Pour éviter la fermeture, les restaurateurs proposent d'adopter un protocole sanitaire renforcé. © Philippe LOPEZ / AFP
Partagez sur :
Alors que les nouvelles contaminations se multiplient, les restaurateurs craignent de devoir à nouveau fermer leurs portes dans plusieurs grandes villes. Pour témoigner de leur bonne volonté dans la lutte contre l'épidémie, ils proposent d'adopter un protocole sanitaire renforcé, impliquant notamment cahier de rappel, prises de température et employé référent.

Le gouvernement se laisse jusqu'à dimanche pour voir si la courbe du nombre de contaminations au coronavirus s'infléchit. Si cela n'est pas le cas, les bars devront sans doute fermer à Paris et en petite couronne à partir de lundi. Pour les restaurants, la question reste en suspens. Le ministère de la Santé veut se pencher sur le protocole sanitaire renforcé proposé par les professionnels. "Aujourd’hui nous sommes des gens responsables, il faut que l’on se prenne en main et que l’on fasse respecter ce protocole sanitaire renforcé", plaide Marcel Benezet, président de la branche "cafés et restaurants" du groupement national des indépendants.

Systématiser des mesures déjà appliquées

Au micro d'Europe 1, Marcel Benezet détaille certaines dispositions du protocole qu'il voudrait faire adopter pour permettre aux restaurants de rester ouverts : "Nous allons proposer un cahier de rappel où les clients noteraient leur numéro de téléphone, leur adresse mail et l’heure d’arrivée. En cas de suspicion de Covid ou de cas avéré dans notre établissement, on pourrait rappeler les clients qui étaient là ce soir-là."

 

 

Il évoque également la possibilité de systématiser la prise de température à l’arrivée dans les restaurants. "On le fait déjà dans certains établissements", affirme-t-il. "Ça deviendrait une obligation."

Parmi les autres mesures envisagées figure la nomination d'un employé référent. Ce dernier serait chargé de rappeler à l'ordre ses collègues si ces derniers ne respectaient pas scrupuleusement les normes sanitaires, à commencer par le port du masque. "Je pense que c’est très bien de renforcer le protocole", conclut Marcel Benezet.

Europe 1
Par Carole Ferry, édité par Antoine Cuny-Le Callet