Fermeture des bars et restaurants : Philippe Etchebest appelle à "faire du bruit" vendredi

, modifié à
  • A
  • A
Le chef deux étoiles Philippe Etchebest souhaite manifester vendredi contre les fermetures de bars et restaurants, effectives ou probables. 0:59
Le chef deux étoiles Philippe Etchebest souhaite manifester vendredi contre les fermetures de bars et restaurants, effectives ou probables. © Europe 1
Partagez sur :
Paris pourrait passer dès jeudi soir en zone d'alerte maximale, ce qui pourrait signifier la fermeture pure et simple des bars et des restaurants dans la capitale. Une mesure qui serait le "coup de grâce" pour la profession, selon le chef Philippe Etchebest, qui appelle ses collègues à manifester vendredi devant leur restaurant en portant un brassard noir.

Comme à Marseille, les indicateurs de contrôle de l'épidémie à Paris se dégradent. Olivier Véran, ministre de la Santé, doit s'exprimer jeudi soir, et on saura si de nouvelles restrictions sont décidées, notamment dans la capitale qui pourrait passer en état d'alerte maximale. Une perspective qui effraie les cafetiers et restaurateurs, comme le chef deux étoiles Philippe Etchebest contacté par Europe 1. Il appelle ses collègues à porter vendredi à 11h45 des brassards noirs devant leur restaurant en signe de protestation.

"Il faut qu'ils nous écoutent, bon sang!"

"On est pendus aux lèvres des ministres pour savoir ce qu’on va faire. Une fermeture supplémentaire, ce serait le coup de grâce de la profession. Il faut qu’ils nous entendent aussi, bon sang !", déplore le chef cuisinier célèbre pour son rôle dans les émissions Top Chef ou Cauchemar en cuisine. "Je le répète, on n’est pas plus dangereux qu’un autre secteur. On a des mesures restrictives d’hygiène que nous avons mises en place. Quand je vois des photos de métros, c’est juste incroyable comme les gens sont entassés les uns sur les autres : il y a plus de possibilité d’attraper le Covid à ce moment-là que dans nos établissements !", s'indigne Philippe Etchebest.

"Faire du bruit" devant les restaurants

Le chef lance donc un appel à la profession pour manifester devant leurs établissements vendredi à 11h45. "Je ne cesserai pas de me battre malgré tout, car on doit rester debout. On s’est dit que vendredi à 11h45 on sera devant nos établissements, munis de brassards noirs. Pendant le confinement, les gens ont applaudi le personnel médical donc nous on veut faire la même chose : tous les vendredis, on va faire du bruit pendant une minute devant nos établissements, pour dire qu’on est là !"

Europe 1
Par Pierre Herbulot, édité par Séverine Mermilliod