Coronavirus : 14.967 morts en France, le confinement prolongé jusqu'au 11 mai

, modifié à
  • A
  • A
La France compte presque 15.000 décès dû au coronavirus.
La France compte presque 15.000 décès dû au coronavirus. © MEHDI FEDOUACH / AFP
Partagez sur :
Alors que la France compte quasiment 15.000 morts du Covid-19, Emmanuel Macron a annoncé lundi soir que le confinement était prolongé "jusqu'au lundi 11 mai". De son côté, l'OMS a estimé que le Covid-19 était dix fois mortel que le virus H1N1, responsable de la grippe A. 
L'ESSENTIEL

Et de cinq. Ce lundi de Pâques marque le début de la cinquième semaine de confinement en France, alors que le coronavirus y a tué 14.967 personnes. A 20 heures, Emmanuel Macron a annoncé que le confinement était prolongé "jusqu'au lundi 11 mai". De son côté, l'OMS a estimé que le Covid-19 était dix fois mortel que le virus H1N1, responsable de la grippe A. 

Les principales informations à retenir

  • Lors d'une allocution, Emmanuel Macron a annoncé que le confinement était prolongé jusqu'au lundi 11 mai
  • Le coronavirus a fait 14.967 morts en France, le nombre de patients en réanimation est à nouveau en baisse
  • Le festival Solidays, prévu du 19 au 21 juin, est annulé, ainsi que celui d'Avignon
  • D'après l'OMS, le Covid-19 est 10 fois plus mortel que le virus H1N1

Le confinement est prolongé jusqu'au lundi 11 mai 

Emmanuel Macron a pris la parole lundi soir lors d'une allocution télévisée et annoncé que le confinement serait prolongé "jusqu'au lundi 11 mai". À partir de cette date, les crèches, écoles, collèges et lycées rouvriront "progressivement", a-t-il précisé, mais dans l'enseignement supérieur, les cours ne reprendront "physiquement pas avant l'été". "Trop d'enfants notamment dans les quartiers populaires, dans nos campagnes sont privés d'école sans avoir accès au numérique et ne peuvent être aidés de la même manière par les parents, c'est pourquoi nos enfants doivent pouvoir retrouver le chemin des classes", a expliqué le chef de l'État, en faisant valoir que "le gouvernement aura à aménager des règles particulières, organiser différemment le temps et l'espace, bien protéger nos enseignants et nos enfants avec le matériel nécessaire".

De leur côté, restaurants, cafés, hôtels "resteront fermés", tandis qu'il n'y aura pas de festival "avant mi-juillet". Enfin, les frontières de la France avec les pays non-européens "resteront fermées jusqu'à nouvel ordre".

Le 11 mai, des tests pour tous les Français "présentant des symptômes"

Lors de cette prise de parole très attendue, le président de la République a reconnu que la France n'était "à l'évidence pas assez préparée" à la crise, qui a révélé "des failles". Même si "l'épidémie commence à marquer le pas", (...) il y a eu "des insuffisances comme dans tous les pays du monde, nous avons manqué de blouses, de gants, de gel hydro-alcoolique, nous n'avons pas pu distribuer autant de masques que nous l'aurions voulu". Concernant les test, Emmanuel Macron a assuré que le 11 mai, la France serait "en capacité de tester toute personne ayant des symptômes", afin que les personnes testées positives puissent être "mises en quarantaine, prises en charge et suivies par un médecin". 

Par ailleurs, en "lien avec les maires, l'État devra permettre à chaque Français de se procurer un masque grand public", a encore dit Emmanuel Macron. Et de conclure : "Pour les professions les plus exposées et pour certaines situations comme dans les transports en commun, son usage pourrait devenir systématique".

Les festivals Solidays et d'Avignon annulés

Le festival Solidays, prévu par Solidarité Sida du 19 au 21 juin, est annulé en raison du coronavirus. D'après les organisateurs, plus de 65% de la billetterie était déjà vendue et le record d'affluence de l'année dernière, 228.000 spectateurs, était bien parti pour être battu. "C'est une décision très dure à prendre pour Solidarité Sida", confie Luc Barruet, directeur fondateur de l'association Solidarité Sida et de Solidays, lundi matin sur Europe 1. Ecoutez ses explications ici.

Les organisateurs du festival d'Avignon ont quant à eux annoncé l'annulation de cet événement consacré au théâtre dans la soirée de lundi, après l'allocution d'Emmanuel Macron. "Les conditions ne sont plus aujourd'hui réunies pour que se déroule la 74e édition qui devait se tenir du 3 au 23 juillet 2020", écrivent leurs organisateurs dans un communiqué publié lundi soir.

Plus de 14.000 morts en France, baisse du nombre de cas en réanimation

L'épidémie de coronavirus a fait désormais 14.967 morts en France, a indiqué lundi la Direction générale de le Santé dans un communiqué, dont 9.588 en milieu hospitalier. Dans les dernières 24 heures, cela correspond donc à une augmentation du nombre de décès de 574. Le nombre de patients admis en réanimation s'élève désormais à 6.821, en baisse pour la cinquième journée consécutive.

Le Covid-19 est dix fois plus mortel que le virus H1N1 d'après l'OMS

L'Organisation mondiale de la santé a estimé ce lundi que le Covid-19 était dix fois plus mortel que le virus H1N1 de la grippe A. "Les données recueillies dans plusieurs pays nous donnent une image plus claire de ce virus, de son comportement, de la manière de l'arrêter. Nous savons que le Covid-19 se répand rapidement et nous savons qu'il est mortel : 10 fois plus que le virus responsable de la pandémie de grippe de 2009", a déclaré le patron de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus. 

L'Etat de New-York franchit le cap des 10.000 morts, l'Italie passe le seuil des 20.000 décès

La pandémie a fait au moins 112.510 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles dimanche à 21 heures. Plus de 1,82 million de cas d'infection ont été diagnostiqués dans 193 pays et territoires depuis le début de l'épidémie. Les Etats-Unis recensent dimanche soir 1.514 nouveaux décès dus au coronavirus en 24 heures, un chiffre en repli pour le second jour consécutif, selon un décompte quotidien de l'université Johns Hopkins. 

Néanmoins, le foyer de l'épidémie dans le pays, l'État de New-York, a franchi ce lundi la barre des 10.000 morts. "Le pire est passé, si nous continuons à être intelligents" et à suivre les mesures de confinement, a commenté pour sa part le gouvernement de l'État Andrew Cuomo. "Si nous faisons quelque chose de stupide, vous verrez ces chiffres remonter dès demain".

En Europe, le pays plus touché par le virus reste l'Italie, qui a passé le seuil des 20.000 morts ce lundi. Dans le détail, 566 nouveaux décès ont été enregistrés en 24 heures, portant à 20.465 le nombre de morts depuis le début de la pandémie. Le nombre de cas s'élève à 159.516, soit 3.153 de plus par rapport à dimanche. En Espagne, le bilan quotidien a baissé lundi à 517 morts alors que le pays retourne prudemment au travail. Le nouveau coronavirus a fait 17.489 morts à ce jour dans le pays le plus endeuillé en Europe après la "Botte".

De son côté, le Royaume-Uni fait état de 717 morts en 24 heures, portant à 11.329 le nombre de victimes lundi, tandis que son Premier ministre Boris Johnson est sorti de l'hôpital.