Coronavirus : les buralistes vont vendre des masques

, modifié à
  • A
  • A
Les masques devraient se vendre autour des cinq euros. (Photo d'illustration)
Les masques devraient se vendre autour des cinq euros. (Photo d'illustration) © AFP
Partagez sur :
La confédération des buralistes a annoncé ce jeudi que leur réseau composé de 24.000 magasins allait vendre des masques, après un partenariat avec un groupe français. Un prix indicatif de cinq euros l'unité a été indiqué. 

Les buralistes français vont vendre des masques pour éviter la propagation du coronavirus, a annoncé jeudi leur confédération, promettant de répondre "dès maintenant" aux besoins de protection.

Un prix indicatif de cinq euros l'unité

"Le réseau des 24.000 buralistes accompagne le déconfinement progressif à venir en donnant accès à la population à des masques de protection", a déclaré dans un communiqué la Confédération des buralistes. Le Parisien, qui avait relayé précédemment l'information, a évoqué un prix à l'unité autour de cinq euros. Mais la confédération a précisé que ce prix était seulement indicatif. "Les buralistes peuvent venir en aide à la population et répondre aux besoins de se protéger dès maintenant", a-t-elle précisé dans son communiqué.

 

 

Un partenariat avec un groupe français

L'opération, qui s'inscrit dans la perspective d'un début de déconfinement prévu par le gouvernement pour le 11 mai, s'inscrit dans un partenariat avec un groupe français, Chargeurs. "Les masques mis en vente seront notamment de la marque Lainière Santé — issus des laboratoires du Groupe Chargeurs", précise l'organisation. Le port généralisé du masque est, selon de nombreux spécialistes, crucial pour éviter que le virus se propage à nouveau lors du déconfinement. Le gouvernement a annoncé jeudi qu'il serait notamment imposé dans les transports en commun.