Coronavirus : les nouvelles règles des rites funéraires en France précisées

  • A
  • A
Cercueils 1:13
De nouveaux rites funéraires ont été décidés pour limiter la propagation du virus (photo d'illustration). © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :
Alors que le Covid-19 a tué 1.995 personnes en France, de nouveaux rites funéraires ont été décidés pour limiter la propagation du virus au sein des familles endeuillées, mais aussi des opérateurs funéraires. Europe 1 détaille les règles désormais en vigueur. 

Le sujet est douloureux mais incontournable pour freiner l'épidémie de Covid-19. Alors que le coronavirus a tué 1.995 personnes en France, de nouveaux rites funéraires se mettent en place afin de limiter sa propagation lors des cérémonies et de protéger les opérateur funéraires. Europe 1 vous résume les règles en vigueur. 

Pas plus de 20 personnes aux obsèques

"Les proches peuvent voir le visage du défunt sans risques sanitaires", a annoncé Camille Chaise, porte-parole du ministère de l'Intérieur, vendredi. De nouvelles dispositions d'inhumation ont toutefois été adoptées pour les familles qui vont devoir organiser des obsèques. "Pour protéger les familles de l’épidémie la présence aux cérémonies funéraires et dans les cimetières doit être limitée à 20 personnes", ajoute-t-elle.

"Les opérateurs funéraires sont sur la listes des bénéficiaires prioritaires pour les protéger", a par ailleurs indiqué la porte-parole du ministère de l'Intérieur. Masques, gels, gants seront donc mis à la disposition de ces travailleurs.

"Enfin, nous avons demandé à chaque préfet de département d’identifier des lieux où, en cas de décès nombreux, les corps pourraient être conservés dans la dignité, dans l’attente de leur inhumation, de leur crémation et dans certains cas dans l’attente du rapatriement de la dépouille à l’étranger", conclut Camille Chaise. 

Europe 1
Par Virginie Salmen, édité par Olfa Ayed